Avec la promulgation des dispositions légales des Consumer Protection (Control of Imports) (Amendment N° 2) Regulations 2015, l’importation de casques intégrals aux visières teintées a été interdite depuis le 26 août dernier. Les sources approchées au Casernes centrales confirment cependant qu’aucune disposition n’a été prise dans l’immédiat pour dresser des contraventions contre les motocyclistes portant ce type de casque. Entre-temps, cette nouvelle mesure a refroidi la communauté des motards de Maurice et une lettre en ce sens devrait être adressée aujourd’hui même au ministère concerné.
Dans un communiqué émis hier après-midi, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs explique que « consequently, the importation of motocyclists’ full face protective helmets (crash helmets) equipped with tinted plastic shield is banned as from 26 august 2015 ». L’objectif de cette nouvelle mesure est de combattre la criminalité, et plus particulièrement les vols à l’arraché, commis par des malfrats portant ce type de casques. Les informations recueillies à la Traffic Branch indiquent que, pour l’heure, aucune disposition n’a été prise au niveau de la police pour dresser d’éventuelles contraventions à ceux portant des casques intégrals à visière teintée. « C’est uniquement l’interdiction d’importer ce genre de casques qui a eu force de loi, et non l’interdiction de les porter. Donc, dans l’immédiat, il n’y a aucune conséquence en termes de contraventions. Tout éventuel développement en ce sens dépendra du ministère de tutelle », fait-on comprendre du côté de la Traffic Branch.
Quoi qu’il en soit, l’interdiction des casques intégrals aux visières teintées soulève un tollé au sein de la communauté des motards. « Selon ce communiqué, un amendement à la loi interdit l’importation de casques intégrals avec visière teintée. Cela ressemble fort à l’épisode des vitres teintées pour les voitures, un véritable yo-yo. Il n’y a aucune explication, aucun sens à cette décision. Et il est certain qu’aucun de ceux qui ont été parties prenantes dans cette décision n’a une connaissance de la chose. Si on peut deviner que des malfrats se servent de visières teintées pour masquer leur identité, l’utilisation d’un foulard et de lunettes de soleil auront le même effet, à moins que l’on ne bannisse ces deux accessoires aussi pour les motards », lance Ming Chen, motard aguerri et propriétaire de la librairie Le Cygne.
Dans la foulée, ce dernier explique que les nouveaux modèles de casques intégrals ont maintenant deux visières, l’une transparente et l’autre solaire. D’autres casques ont quant à eux des visières “transitions”, c’est-à-dire une visière noircissant lorsque la luminosité est trop importante. « Les visières teintées sont d’une grande aide, surtout pour ceux qui sont myopes, car ils ne peuvent porter de verres solaires. Le matin, sans visière teintée ou lunettes de soleil, il est quasi impossible d’avoir une vision optimale sur la route avec le soleil face à soi. Au lieu d’aider les gens honnêtes à se déplacer avec un maximum de confort, on fait le contraire », s’insurge Ming Chen.