La française Criquette Head-Maarek, qui a entraîné entre autres la double héroïne du Prix de l’Arc de Triomphe Trêve, a annoncé qu’elle prendrait sa retraite après une carrière de plus de 40 ans. Elle a le sentiment que le moment est venu pour se retiree et qu’elle va seller ses derniers coureurs le 1er février prochain.

« J’ai des chevaux engagés vendredi et d’autres le 1er février et ensuite je vais arrêter, j’ai 70 ans », a-t-elle déclaré à Press Association Sport. « Ce fut une décision difficile à prendre, parce que c’est toujours difficile quand vous décidez de changer.

41 de carrière au plus haut niveau

« C’est un grand changement pour moi, j’entraîne depuis 1977, donc 41 ans.

« Je dois tout à tous les propriétaires avec qui j’ai travaillé: le prince Khalid Abdullah, Maktoum Al Maktoum, les frères Wertheimer, mon père (Alec Head), je dois tout à mon père.J’ai eu tellement de bons propriétaires dans ma vie et j’ai eu beaucoup de chance d’entraîner de bons chevaux. »

Maarek-Head a remporté les 1000 Guinées avec Ma Biche (1983), Ravinella (1988), Hatoof (1992), Special Duty (2010), et Ravinella et Special Duty ont complété le double classique de Newmarket / Longchamp. Remarquablement, Special Duty a gagné ces deux triomphes dans la salle des commissaires.

Trêve est devenue sa troisième gagnante du Prix de Diane en 2013, après Harbour en 1982 et Egyptband en 2000.

Hatoof a terminé sa saison de trois ans avec une victoire à l’EP Taylor Stakes au Canada et a continué à gagner les Champions Stakes à Newmarket le mois d’octobre suivant, avant de s’adjuger le Beverly D Stakes d’Arlington à l’âge de cinq ans, l’unique succès de Criquette  aux États-Unis.

Son meilleur poulain était Bering, qui a été élevé par son père et possédé par sa mère. Bering a facilement remporté le Prix Du Jockey Club de 1986 mais a été malchanceux d’avoir été un contemporain du brillant Dancing Brave. Dans un Arc exceptionnel cette année-là, il avait le dessus sur Triptych, Shardari, Darara et Shahrastani, mais il ne faisait pas le poids face à Dancing Brave, qui l’a surclassé tout à la fin.

Trêve lui offre 2 Arcs

 

 

 

 

 

 

 

 

Maarek-Head a continué à entraîner malgré un cancer en 2005 mais a perdu le patronage de deux grands groupe de propriétaires l’année suivante, avec la mort du propriétaire  Sheikh Maktoum Al Maktoum, suivie d’une scission publique avec Alain et Gerard Wertheimer, qui a abouti à ce que leurs chevaux soient transférés aux soins de son frère Freddy.

Cependant, le meilleur était encore à venir avec Trêve, qui a battu le favori japonais Orfevre par cinq longueurs impressionnantes en remportant l’Arc de 2013, quand elle a été couronnée en tête du classement du meilleur cheval de course au monde, puis a rebondi de trois défaites  successives pour battre facilement Flintshire par deux longueurs l’année suivante dans le prix de l’Arc De Triomphe .

Cependant, elle sera toujours impliquée dans le sport et prévoit de consacrer plus de temps au haras familial, le Haras du Quesnay à Deauville.