Comme l’annonçait Week-End dans son édition de dimanche dernier, le limogeage brutal de Robert Desvaux de la MTPA n’aura pas été sans conséquences. Elle aura causé l’éclosion d’une grave crise interne, qui couvait déjà au sein du PMSD, où le leadership et l’autorité de Xavier Duval a été  mis à mal par un de ses membres de surcroît ministre, Michael Sik Yuen, mais aussi d’une crise au sein de l’alliance gouvernementale, où l’on est passé tout près d’une rupture, largement souhaitée par une aile du parti travailliste qui trouve l’apport du PMSD insignifiante, surtout depuis les dernières élections municipales de décembre dernier.