Pour de nombreux turfistes mauriciens, quand on entend le nom de Demuro, on pense tout de suite à Mirco Demuro, quintuple champion d’Italie et qui nous a rendu visite dans un passé pas trop lointain. Mais l’invité du week-end international se prénomme Cristian. Il est le frère cadet de Mirco qui ne monte en courses que depuis 2009. Mais c’est un jeune qui s’est vite fait un nom en Italie et qui a exercé ses talents un peu partout au point que son objectif est de devenir le meilleur au monde.
Cristian Demuro vient d’une famille de jockeys. Avant son frère Mirco, son père avait aussi embrassé la carrière de jockey. C’est à l’âge de 16 ans que l’invité du Mauritius Turf Club décide de suivre les traces de son père et de son frère alors que sa mère voulait qu’il continue ses études. Il eut toutefois le dernier mot et a d’abord pris la direction des écuries pour travailler le matin. Après six mois, il a été à l’école des jockeys où il a obtenu sa licence. Ses premiers pas comme jockey, il les a fait à Milan, chez l’entraîneur Bruno Grizzetti où il est resté pendant une année. Ensuite, il est venu à Rome pour travailler pour l’écurie de l’élevage « Nuova Sbarra ».
Son premier gagnant, il le sella en  mai 2009 à Varese, avec Peperita, un cheval entraîné par Bruno Grizzetti.
2010 allait être l’occasion pour lui de s’affirmer et il termina la saison à la deuxième place du classement des jockeys derrière Umberto Rispoli.
2011 allait être la saison de son premier sacre avec pas moins de 222 victoires, et ce, à l’âge de 19 ans seulement. S’il est vrai que ce fut la quantité qui fut au rendez-vous plutôt que la qualité, il n’en demeure pas moins que Cristian Demuro eut la chance de monter à Meydan où il remporta même une course la veille de la fête du Nouvel an en menant Averroes à la victoire pour le compte d’Ernst Oertel.
Cristian Demuro a aussi eu l’occasion de travailler et de monter en Allemagne, plus particulièrement pour le compte du Baron von Ullmann. Il a aussi monté au Japon, en France et en Angleterre.
Le rêve de Cristian Demuro est de devenir l’un des meilleurs jockeys au monde et c’est pourquoi il adore voyager. Il adore son métier et ses «role models» sont les Américains Edgar Prado, Cash Asmussen et bien sûr son frère Mirco et Lanfranco Dettori qui, pour lui, est l’un des meilleurs au monde.
Il découvre cette fois le Champ de Mars et espérons bien qu’étant encore jeune, il pourra faire vibrer le plus vieil hippodrome de l’hémisphère sud.