Alors que l’attention des chefs d’établissements, profs et parents, depuis le début de ce second trimestre, est focalisée sur la mise en pratique du Nine-Year Schooling en raison de plusieurs points encore flous et controversables, le ministère de l’Education, contre toute attente, apporte des changements importants aux critères d’admission en Lower VI. Une annonce qui agite depuis hier de nombreux collèges, particulièrement ceux du privé, qui craignent une réduction de leur nombre d’élèves, conduisant à un éventuel arrêt des classes de HSC, avec pour conséquence un personnel surnuméraire. La nécessité de rehausser la qualité de la performance des candidats aux examens de SC/HSC, une demande récurrente à chaque proclamation de résultats, ne serait pas, selon nos informations, la seule raison ayant motivé le ministère à exiger le critère de « five credits » à l’entrée en Lower VI. Dans plusieurs milieux, on souligne ainsi des exigences de la Public Service Commission (PSC) par rapport aux qualifications académiques de base, soit un full SC et un HSC, pour le recrutement à des postes autres que ceux concernant la catégorie « workmen class ». Voici quelques réactions, d’autant que celles-ci divergent.