La Mediterranean Shipping Company (MSC) souhaite trouver du personnel local pour combler les 900 emplois disponibles sur ses bateaux de croisière.

Pour l’aider dans cette démarche, le groupe Taylor Smith a lancé une nouvelle agence nommée Oceangoers. Cette dernière oeuvre à recruter du personnel de bord à Maurice, exclusivement pour les bateaux de croisière de la MSC.

Nouvellement incorporée, Oceangoers propose de nombreux postes autour des métiers de l’hôtellerie et de la restauration. Depuis le lancement de la société, un peu plus de 100 personnes ont été recrutées.

Colin Taylor et Soudesh Callichurn

Aux normes de la MSC.

« Nous nous occupons de la pré-sélection des candidats, des entretiens et faisons la sélection finale », explique Natalie Brasse, manager d’Oceangoers. « Notre accompagnement et nos programmes de formation du personnel enseignent l’art de servir dans le respect et la discrétion », explique-t-elle.

Soudesh Callichurn, ministre du Travail, est d’avis que Maurice « manque de centre de formation » pour éduquer davantage de jeunes aux métiers sur les bateaux de croisière.

« La demande sur le marché est de 5 000 personnes par an », indique le ministre.

« Si nous pouvons avoir des institutions privées intéressées à dispenser ces cours, je n’ai aucun doute que dans les années à venir nous pourrons atteindre cet objectif », ajoute-t-il.

Profils recherchés.

Dans un communiqué, Oceangoers explique que la priorité est généralement donnée aux candidats ayant déjà exercé dans des établissements à forte capacité, en raison du volume de passagers à bord des bateaux. En effet, la MSC compte une moyenne de 2 000 passagers par bateau.

L’équipe d’Oceangoers considère aussi des profils avec ou sans expérience à bord de bateaux de croisière.

Les candidats du circuit traditionnel peuvent également postuler, car Oceangoers propose une formation spécifique en vue d’aider les employés à s’adapter à l’environnement des bateaux de croisières de la MSC.

La durée des contrats sur les navires de la MSC est généralement de neuf mois — plus, éventuellement, un ou deux mois supplémentaires.

Le contrat proposé par la MSC prévoit en général les avantages suivants : le salaire est net d’impôt et l’employé est logé dans une cabine en collocation ; il est nourri à bord, ce qui limite grandement ses dépenses.

Parmi les conditions préalables à l’embauche : la possession d’un passeport valide. Pour ceux qui ne possède pas de passeport, Oceangoers propose un accompagnement pour les démarches auprès des autorités mauriciennes. L’embauche par Oceangoers prévoit également le passage d’une visite médicale poussée à l’issue de laquelle est délivré un certificat médical.