La Society For the Welfare Of the Deaf, une organisation non-gouvernementale encadrant les sourds, a reçu hier la visite de Vasant Bunwaree, ministre de l’Éducation, et Sarat Lallah, de Mauritius Telecom. Un chèque de l’ordre de Rs 2 076 000 a été remis au Dr Noorjehan Joonas, Chairperson de cette école située à Beau-Bassin, par Sarat Lallah de la Mauritius Telecom Foundation.
Sarat Lallah s’est dit heureux de voir l’épanouissement de ces jeunes sourds. Il a rappelé que la Mauritius Telecom Foundation a été lancée dans le but de venir en aide à ceux dans le besoin. « On veut aussi que des jeunes qui ont un handicap puissent se développer et à travers la Society for the Welfare Of the Deaf qui est un exemple, on a vu la progression de ces élèves au fil des années. On veut les aider davantage et leur permettre, après, de décrocher un travail afin qu’ils puissent devenir autonomes ».
Vasant Bunwaree s’est dit satisfait du travail fait par la Société for the Welfare Of the Deaf et par la louable initiative de la Mauritius Telecom Foundation. « Ces jeunes sourds ont besoin d’un encadrement spécial et le gouvernement grâce au CSR a décidé de les aider. Je profite de l’occasion pour dire que les élèves de Form IV de la Society For the Welfare Of the Deaf auront aussi droit à des tablettes. Actuellement, on est à faire un market sounding pour voir comment mettre en place ce système de tablettes. Il s’agira de tablettes spécialisées spécifiquement destinées à l’apprentissage dans les écoles. » Le ministre s’est aussi félicité de la bonne performance des élèves de l’école des sourds. Un dictionnaire de la langue des signes mauricienne a été remis aux invités. Un spectacle de danse placé sous la férule du chorégraphe Pierre Munbodh a permis aux élèves de l’établissement de faire montre de leur talent.