Le Curepipe Starlight Sports Club (CSSC) bénéficie depuis le mois dernier d’une aide financière de Rs 500 000 d’Omnicane Foundation dans le cadre du CSR pour son projet social et sportif. Jacques d’Unienville, Chief Executive Officer d’Omnicane, a remis le chèque à Harold Mayer, président du CSSC.
Lors de son discours, Jacques d’Unienville a affirmé qu’Omnicane Foundation réunit les différentes entités d’Omnicane et a été créée afin de promouvoir les actions sociales du groupe. « Cela dans le but précis de permettre l’épanouissement de tout un chacun au sein de la société mauricienne. »
« Nous sommes extrêmement honorés d’être associés au CSSC. Nous avons été séduits par son modèle. Au niveau sportif, c’est un modèle à être reproduit et au niveau social un modèle d’avenir », a-t-il également indiqué.
Jacques Unienville a rappelé les axes prioritaires d’Omnicane Foundation que sont l’allègement de la pauvreté, l’éducation, la santé, le sport, l’environnement et la santé. Selon lui, le modèle du CSSC peut-être reproduit dans le Sud, une région prioritaire pour le financement des projets sociaux par Omnicane Foundation.
Le CEO d’Omnicane a aussi émis l’idée d’une Champions League de football au niveau des clubs de l’océan Indien. « Les Mauriciens soutiendront alors leur club respectif. Cela va créer le professionnalisme. Plus il y a d’investissements, plus les jeunes s’intéresseront au sport. Le niveau sera certainement amélioré. »
De son côté, Harold Mayer a déclaré que le CSSC est un club multidisciplinaire et il a été mis sur pied dans le cadre de la régionalisation. « Le vrai défi de la régionalisation est de ramener le public au stade en soutenant son équipe de la région. Cela démontrera le signe d’appartenance des habitants. »
Le président du CSSC a aussi salué le travail accompli par Elise George, du comité social du CSSC, qui s’est vu attribuer la citoyenneté d’honneur de la ville de Curepipe en 2010. « Nous avons deux missions que sont le social et le sport avec une forte synergie qui constituent un modèle qui pourrait être repris au plan national », a estimé Harold Mayer.
De son côté, Mohammad Iqbar Akay, président de la commission des sports à la mairie de Curepipe, a avancé que les autorités municipales ont toujours été partie prenante pour aider le CSSC. Harold Mayer et Mohammad Iqbar Akay ont tous deux remercié Omnciane Foundation pour son soutien.
Étaient présents également à cette cérémonie Bertrand Thévenau, membre du conseil d’administration d’Omnicane, Rajiv Ramlugon, CSR Coordinator, et Pierre Sagnier, membre du comité CSR d’Omnicane Foundation et des membres du CSSC.