La Balise Marina a remis mercredi dernier plus de Rs 1,7 million à cinq organisations non gouvernementales de Rivière-Noire et à la Black-River Government School. Ce don s’inscrit dans le cadre de son plan social visant à promouvoir le développement socio-économique dans la région.
Ti Rayon de Soleil, Caritas Rivière-Noire, Association Garderie de l’Étoile, Black-River Government School, Association Ambapie Petite-Rivière-Noire et Etoile d’Espérance sont les bénéficiaires de l’aide financière de La Balise Marina, projet Integrated Resort Scheme. Les cinq organisations non gouvernementales et l’école primaire ont pour objectif d’entourer les enfants de la localité et de leur apporter les outils nécessaires pour les soutenir dans leur cheminement.
La cérémonie de remise des chèques s’est tenue à La Maison de La Balise en présence des ministres Hervé Aimée (Administrations régionales) et Suren Dayal (Intégration sociale), des députés de la circonscription, du Chief Executive Officer d’ENL Property Gilbert Espitalier-Noël, du directeur général et du CSR Officer de La Balise Marina respectivement Dominic Dupont et Steeve Lebrasse, du CSR Manager d’ENL Foundation Mario Radegonde, des responsables des ONG et des parties prenantes de la région de Rivière-Noire.
Dans son discours, Suren Dayal a soutenu que les recommandations du rapport du plan social de La Balise Marina épousent la vision du gouvernement. « Ils reflètent la mission du ministère de l’Intégration sociale dans son combat visant à l’éradication de la pauvreté absolue à Maurice comme à Rodrigues », a lancé le ministre. Et d’affirmer : « Nous avons comme priorité l’élimination des fléaux sociaux qui rongent notre jeunesse. Il ne doit pas y avoir des individus ou des familles qui demeurent immobilisés sur la gare. Le train du développement socio-économique doit prendre en considération les besoins et aspirations légitimes de tout un chacun. »
Gilbert Espitalier-Noël a quant à lui rappelé que « le succès de La Balise Marina repose avant tout sur l’intégration des habitants de la région à ce projet ». C’est le deuxième décaissement pour les projets sociaux effectué par La Balise Marina. Une première enveloppe d’un montant de Rs 2,3 millions a été versée en octobre 2011 à des organisations.
Avant de lancer son plan social en 2011, La Balise Marina a dans un premier temps effectué une analyse sociale de la localité à travers un Social Needs Analysis mené par Consulting Dakini Ltée. Forts du constat des difficultés et problèmes existants dans la région, cinq grands pôles d’actions ont été identifiés : la formation, l’emploi, le logement et les activités récréatives et sociales. Au total ce sont neuf ONG qui recevront une aide financière étalée sur trois ans pour la réalisation de leurs projets.
Un budget de quelque Rs 24 millions a été planifié pour divers projets sociaux, comprenant Rs 10 millions consacrées à la formation dans le but de créer de l’employabilité et Rs 9 millions à la mise en place de nombreux projets pilotés par neuf organisations sociales de la région.