« Business Mauritius bizin aret negosie dan koulwar », ont déclaré Reaz Chutoo et Jane Ragoo, de la Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP), lors d’un point de presse à travers Facebook.

La CTSP conteste les amendements apportés à plusieurs lois, dont celle du travail, qui a été voté récemment au parlement.

Au vu de la crise mondiale, la CTSP indique que tous les syndicats à travers le monde sont en négociations avec leurs gouvernements et employeurs afin de garantir de meilleures conditions aux employés.

Ainsi, il déplore qu’à Maurice il n’y a pas de structure dédiée aux dialogues : « Nou dan enn absans dialog sosial. Nou ti zwenn sink minis, zot ti dakor. Apre enn lot desizion ki’nn pran ».

Reeaz Chutoo affirme que la fédération écrira au Bureau international du travail (BIT) afin de dénoncer ce problème. De plus, il réclame un dialogue social tripartite

Pour la confédération, c’est le moment pour que les employés restent unis.

 

Posted by Ctsp Sindika on Saturday, 16 May 2020