Je suis pour le tri sélectif, le respect de l’environnement, le co-voiturage, bref pour toute action écologique ayant pour finalité la sauvegarde de notre nature, de notre patrimoine historique. Et bien entendu, je suis contre toute forme de gaspillage : eau, énergie et nourriture. Faut-il préciser que je suis sensible à tout ce qui touche de très près à la nourriture ? Je me pose mille et une questions à ce sujet, du genre : Que font les pâtisseries des gâteaux invendus ? Que font les grandes surfaces des aliments dont la date de péremption arrive à échéance ? Que fait le marchand de dholl pourri du surplus de cari gros pois, de l’achard de légumes et du brède songe ? Que font les hôtels et restaurants des légumes, salades et autres super bonnes choses qui n’ont pas été consommés par les clients ? Enquête non exclusive à mener un de ces jours. Pour l’instant, chers lecteurs, je voudrais juste m’épancher sur mon âme écolo. Hier matin, je me suis réveillée, plus militante que jamais. Que certains s’en étonnent… je m’en balance ! Tant pis s’ils ne peuvent voir au-delà de l’apparence. Je ne me délecte pas uniquement des paroles de La Fouine, Lady Gaga, Selah Sue, Mighty Jah, Laura Beg, Maroon Five… Je me régale aussi des mots de Nicolas Hulot, je ne rate jamais une occasion de me documenter sur Théodore Monod, et je suis de très près la campagne de la candidate d’Europe Écologie-Les Verts, Eva Joly, à la présidentielle de France. Je suis fan de la Joly. Je la trouve brave, fonceuse, intelligente, déterminée et, en plus, elle a de l’humour. Je connais sa célèbre phrase “Je connais bien Dominique Strauss-Kahn, je l’ai mis en examen” par coeur. Depuis que je l’ai liked sur Facebook, elle est passée de 17 148 à 17 149 like. Vous me direz que c’est cette même Eva Joly, l’ancienne magistrate, qui a un jour glissé l’île Maurice sur sa liste de paradis fiscaux… Bah ! Et alors ? Moi, ça me plairait bien de lui ressembler… euh, je voulais dire de devenir une militante écolo connue comme elle. Ok, elle n’est plus cette jolie Miss Norvège qu’elle a été autrefois, mais elle en a dans le cerveau.
Donc, je me suis réveillée écolo convaincue et je me suis mise à prêcher les bonnes paroles vertes autour de moi. Mon sourire (je le croyais fermement) était, ce jour là, mon arme secrète pour recruter des adhérents à cette noble cause qu’est la protection de l’environnement. Je souriais, toujours et encore… Dans le bus (pas de voiture ce jour-là), j’ai eu le temps de discourir sur l’utilisation de la poubelle avec des passagers. En chemin, j’ai dissuadé un monsieur qui s’apprêtait à écraser son mégot sur le trottoir. Au magasin où je me suis arrêtée pour m’acheter un CD, j’ai expliqué l’importance du sac écologique… Et vous savez quoi ? Avec mon sourire, ça a marché… Tous mes interlocuteurs m’ont regardée, admiratifs, ils esquissaient eux aussi un beau sourire. À la rédaction, quand j’suis arrivée, ma bonne humeur n’est pas passée inaperçue. Chloé et les autres ne comprenaient pas que moi, Serena, je m’étais mise en mode Green. Alors, c’est naturellement que j’ai déployé mon arme secrète avant d’adopter le ton écologique. Mais je n’ai pas eu le temps de m’expliquer que Jean-Marie m’a fait remarquer : “Serena, t’as mangé quoi ? Il y a comme des restes de salade verte entre tes dents !” En face de moi, il n’y avait que des visages tout sourire…
Serena
———————————————————————————————————————————
Escale gourmande au Casela Nature Park
Cette semaine, c’est au restaurant du Casela Nature Park que nous poursuivons la découverte des légumes de Médine Ltd, à travers des plats qui donnent envie de cuisiner ces produits du terroir autrement que les grands classiques de la cuisine locale. Mieux encore, le chef Rajduth Ramsurun, qui dirige la brigade du restaurant du parc, et cette dernière ont réalisé des recettes spécialement pour les lecteurs de Scope. Faciles, simples, frais, exotiques à la fois, les plats du chef Rajduth Ramsurun arborent les couleurs de l’été.
———————————————————————————————————————————
Salade d’été à la vinaigrette d’orange, gaspacho de pastèque parfumé à la menthe

(Pour 4 personnes)
Ingrédients
Salade
100 g de tomate cerise
120 g de melon
100 g de concombre vert
100 g de concombre blanc
120 g de laitue mignonnette/frisée
Les segments d’une orange
De l’origan
Gaspacho
400 g de pastèque
40 g de menthe fraîche
10 ml d’huile d’olive
Sel/poivre
Vinaigrette
40 ml de jus d’orange frais
20 ml d’huile d’olive
20 g de sucre roux
10 ml de vinaigre rouge
Jus d’orange concentré
Sel
Poivre

Réalisation: Coupez les tomates cerise en deux, les concombres et le melon en petits cubes, et mettez le tout dans un saladier. Assaisonnez de sel et poivre. Ajoutez un peu d’origan. Lavez la laitue et faites un petit bouquet.
Pour la vinaigrette, versez le jus d’orange frais et le jus concentré dans un bol, tout en incorporant l’huile d’olive, le vinaigre, le sucre, le sel et le poivre. Mélangez.
Pour le gaspacho, épluchez et coupez la pastèque en petits morceaux, enlevez les pépins. Ajoutez ensuite l’huile d’olive, la menthe, le sel et le poivre et mixez le tout jusqu’à l’obtention d’un liquide homogène. Mettez au frais.
Pour le dressage: Dressez les feuilles de laitue au centre d’une assiette. Disposez les concombres, les tomates cerise, le melon et les segments d’orange sur la laitue. Servez le gaspacho dans une verrine.
———————————————————————————————————————————
Moussaka aux légumes grillés à l’huile d’olive et sa sauce crémeuse au fromage
Ingrédients
Légumes grillés
400 g d’aubergines
400 g de courgettes
400 g de pâtisson
200 g d’oignons
20 g d’ail
50 g de feuilles de basilic
20 g d’herbes de Provence
De l’huile d’olive extra vierge
Sauce tomate
Sel
Poivre
Sauce crémeuse au fromage
400 g de crème de cuisson
100 g de parmesan
Une noisette de beurre
10 g d’ail
20 g d’oignons ciselés

Réalisation: Lavez et coupez les légumes d’une épaisseur de 5 mm. Émincez les feuilles de basilic et hachez l’ail. Marinez les légumes avec le sel, le poivre, l’huile d’olive et les herbes de Provence. Placez-les sur le grill chaud et faites griller les deux côtés. Réservez.
Tapissez le fond d’un bol à gratin de sauce tomate. Disposez ensuite les légumes grillés. Répétez la même opération à deux reprises.
Pour la sauce au fromage, faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse en ajoutant l’ail et l’oignon. Puis, ajoutez la crème de cuisson et laissez réduire. Ajoutez aussi le fromage et un peu de beurre, sans oublier le sel et le poivre.
Pour le dressage: Dans un bol à gratin, placez un peu de sauce tomate au fond et ensuite les légumes grillés. Répétez le procédé à deux reprises. Versez ensuite la sauce dans le bol et terminez la cuisson au four (180ºC pendant 15 minutes). Décorez avec du persil et de la ciboulette.
———————————————————————————————————————————
Roulade de chou blanc croquant aux légumes bio de nos réserves et son émulsion de tomate rôtie

Ingrédients
Pour la roulade
4 feuilles de chou blanc
400 g de mini courgettes
400 g de mini carottes
400 g de mini pâtissons
400 g de mini navets
Huile d’olive
Sel
Poivre
Pour l’émulsion de tomates
400 g de tomates
20 g de fleur de thym
40 g d’ail
200 ml de crème de cuisson
Huile d’olive

Réalisation: Lavez les feuilles de chou et faites-les blanchir dans de l’eau bouillante. Plongez-les ensuite dans de l’eau glacée. Lavez et épluchez les légumes. Coupez-les en fines lamelles et faites-les revenir avec un peu huile d’olive dans une sauteuse, puis assaisonnez. Placez ensuite les légumes tour à tour dans la feuille de chou, puis à l’aide d’un film alimentaire, roulez la feuille en forme de cylindre. Pour l’émulsion, coupez les tomates en quartiers et ajoutez les autres ingrédients et faites revenir avec un peu d’huile d’olive dans une petite casserole. Terminez la cuisson au four à 160°C pendant 3-4 minutes. Faites réduire la crème et ajoutez les tomates, puis mixez le tout pour obtenir un mélange lisse. Émulsionnez au mixer.
Pour le dressage: Enlevez le film alimentaire et coupez la roulade en deux et placez dans une assiette creuse. Versez l’émulsion de tomates dans l’assiette et décorez avec un petit bouquet de thym.
———————————————————————————————————————————
Banane flambée au vieux rhum de Médine

Ingrédients
8 bananes mûres mais fermes
100 g de beurre
100 g de sucre roux
40 ml de jus d’orange
40 ml de rhum de Médine
Glace à la vanille
4 pièces de coeur de menthe

Réalisation: Épluchez les bananes. Dans une poêle, faites chauffer le beurre, le sucre et le jus d’orange. Laissez réduire. Placez ensuite les bananes dans la poêle. Laissez colorer. Puis déglacez avec le rhum et flambez.
Pour le dressage: Servez deux bananes par assiette, avec la sauce caramélisée. Placez une boule de glace à la vanille au centre et décorez avec le coeur de menthe.
———————————————————————————————————————————
Conseil du chef : Flambez votre dessert quasiment hors du feu pour plus de sécurité. Si vous ne maîtrisez pas le flambage, autant ne pas s’y essayer pour éviter tout accident.