C’est dans un cadre plus qu’approprié que l’on découvre l’exposition historique de Terra (l’un des principaux acteurs de l’industrie sucrière à Maurice). Jusqu’au 31 décembre, le public pourra découvrir les origines du conglomérat, à l’Aventure du Sucre.  Les débuts et les champs d’activités de Terra  se dévoilent à travers des tableaux, un film et un e-book. Charles Pierre Harel débarque sur l’Isle de France en 1789 à l’âge de 17 ans. C’est alors la Révolution Française et Maurice devint une des colonies sucrières les plus prolifiques de l’Histoire. Après que l’Angleterre ait conquis l’ile Maurice, la production sucrière prend une nouvelle dimension à travers la Mauritian Trade Bill. C’est alors qu’en 1838, les trois fils du premier Harel ayant mis les pieds dans l’ile acquirent le Domaine et la sucrerie de Belle Vue au Quartier des Pamplemousses (appelé aujourd’hui Mapou). Les frères Victor, Charles et Eugène Harel deviennent propriétaires de 543 arpents de terre, dont 319 sous culture sucrière. Et c’est ainsi qu’a démarré tout l’engrenage de Terra, autrefois appelé Harel Frères, avec l’entreprise qui est passée par une succession de Harel.
Un fabuleux hommage à ceux et celles qui ont contribué au développement de Terra, qui ne compte pas moins de 19 compagnies subsidiaires et est associé à 17 autres sociétés. En effet, c’est à travers des images en noir et blanc, qui, on le soupçonne révèlent de la nostalgie, et des textes racontant l’histoire de Terra à travers l’Histoire – avec un grand H – de Maurice, que l’exposition intitulé « Passer par l’avenir » raconte les 175 ans de ce conglomérat. A l’Aventure du sucre, au coeur de son musée, les posters offrent une incursion dans l’histoire de Terra, qui est intimement liée à l’Histoire de Maurice. Une exposition qui remonte aux origines de sa création pour aller jusqu’aux activités les plus récentes du groupe, en passant par les évènements majeurs qui ont marqué l’Histoire… La colonisation, l’engagisme, les cyclones ravageurs, la mort d’Anjalay Coopen et l’Indépendance, entre autres, tous les moments forts s’y trouvent. Le groupe Terra est l’un des principaux acteurs de l’industrie sucrière à Maurice. Ayant démarré comme une entreprise familiale, le groupe a réussi, au fil des années, à diversifier ses activités. Ainsi, de ses débuts comme une société essentiellement axée sur la culture de canne à sucre, Terra est devenu un conglomérat ayant des intérêts dans la production énergétique, la production d’alcool, la distribution commerciale, le développement immobilier, la construction et les services financiers. Terra, rebaptisé en 2012 et originellement Harel Frères, est présente au niveau régional, notamment en Côte d’Ivoire pour ses investissements sucriers, et à Madagascar à travers Orange Madagascar et Grays Inc. Ltd. « Passer par l’avenir », en clin d’oeil au slogan du groupe qui est « For the future. From 1838 », est une exposition riche en données historiques, reliant l’histoire de l’ex société Harel Frères devenue le groupe Terra à l’Histoire de Maurice. Réalisée par Pamplemousses Production, l’exposition peut être découverte par le public jusqu’au 31 décembre à l’Aventure du Sucre. Une vidéo d’une durée d’un peu plus de 7 minutes et une e-book sont également disponibles et visibles qu’à la fin de l’année sur le site de Terra, terra.co.mu.