La ville de Beau-Bassin/Rose-Hill compte un nouveau champion : Jordan Ramasawmy. Il a, en effet, décroché le titre de Mister Beau-Bassin/Rose-Hill dans la catégorie 70 kg.

Cet habitant de Camp-Levieux, âgé de 24 ans, s’est beaucoup inspiré de son frère, Gary Ramasawmy, avant d’entrer dans le monde du bodybuilding. « Auparavant, les gens se moquaient de moi parce que j’étais trop maigre », se souvient Jordan Ramasawmy. « C’est regarder mon frère s’exerçait sur scène qui m’a inspiré à m’entraîner ».

Son frère avait été sacré champion de ce même concours par deux occasions, soit en 2015 et 2017, et avait été élu Mister République en 2015 et Mister Mauritius en 2017.

C’est à l’âge de 17 ans que Jordan Ramasawmy a fait ses premiers pas dans une salle de gym. Les entraînements étaient d’abord « très durs » pour le débutant, mais il n’a jamais baissé les bras.

« J’avais un objectif en tête. Au début, je n’ai jamais envisagé de faire de la competition. Je m’entraînais juste pour impressionner les autres. Ce n’est qu’après le décès de ma mère que j’ai commencé à prendre l’entraînement à coeur. Je me sentais dans mon élément lors de mes entraînements ».

En 2015, Jordan Ramasawmy a foulé pour la première fois la scène d’une compétition. Il a décroché son tout premier titre : 1st Mister République Junior. De là, les prix se sont enchainés. Il a remporté, par la suite, le titre de Mr Beau-Bassin/Rose-Hill Junior et Mr Mauritius Junior.

En 2016, Jordan est passé à la catégorie senior et, en 2017, il s’est classé troisième overall winner avant d’arriver au deuxième overall winner, juste derrière son frère. « En 2018, mo’nn vini tigit-tigit, mo’nn pran overall », ajoute le nouveau champion.

Memebre de la Federation of Body Builders Association, Jordan Ramasawmy tient à remercier son coach, Désiré Laval, qui a également entraîné son frère ainsi que beaucoup d’autres athlètes.

Pour Désiré Laval, Jordan Ramasawmy est un athlète qui travaille dure. « Jordan, se enn dimounn ki manz ar li. Saki pli inportan, se ki le obeir. Sa permet li al de l’avant ». Le coach regrette, toutefois, le fait que les athlètes en haltérophilie ne bénéficient pas assez de sponsors et doivent ainsi « se débrouiller seul ».

Chauffeur de camion de profession, Jordan Ramasawmy s’entraîne tous les jours durant trois heures à Iron Max Gym, ouvert 24/7. Mais en période de compétition, il s’entraîne six fois par semaine.

Jordan Ramasawmy vise désormais la première place à la compétition de Mister Mauritius, en novembre et de Mister République l’année prochaine.