Zohra Ellapen confirme désormais son potentiel sur la scène internationale. Après avoir décroché les titres de Miss Bikini Mauritius et Miss Bikini océan Indien vers la fin de l’année dernière, la Nordiste de 24 ans s’est cette fois retrouvée sur la troisième marche du podium lors du concours Miss Bikini & Men’s Physique Show qui s’est déroulé samedi au Palais de la Méditerranée à Nice (France). Ce concours était organisé par le promoteur français Éric Favre et Nathalie Mur.
Évoluant dans la catégorie +1,65m, Zohra Ellapen a été devancée par Jennifer Dubois et Tatiana Trofimova. Dix-huit participantes étaient en action dans cette catégorie. Cette troisième place est synonyme de satisfaction pour elle. « Une étape de plus pour moi. Pour une première en Europe, je suis absolument contente de ma performance. Cela me motive à bloc », relate-t-elle sur sa page Facebook.
À noter que la catégorie -1,65m a vu le sacre d’Anne-Lise Costa devant Samantha Clément et Gabrielle Friscira. Les deux vainqueurs ont décroché leur qualification pour les Eric Favre Sports Games prévus à Montréal au Canada le 16 août. Du côté masculin, les vainqueurs ont été Geoffrey Menu (-1,78m) et David Konaté (+1,78m).
Après avoir décroché le titre de Miss Bikini océan Indien en décembre de l’année dernière, Zohra Ellapen avait affiché ses ambitions. « Même si je ne veux pas placer la barre trop haut, il n’en demeure pas moins que je vise à me retrouver parmi les dix meilleures. Il s’agira d’avoir l’esprit compétitif afin de pouvoir briller ». Objectif atteint donc pour cette monitrice de kitesurf à Grand-Gaube qui compte bientôt lancer son école de cette discipline. Quoi qu’il en soit, elle sera dorénavant l’attraction au cours des prochaines compétitions organisées par la New Body Building Federation (NBBF).
Si Zohra Ellapen a brillé, Jimmy Reynal s’apprête à en faire de même. Mr Mauritius et Mr océan Indien en exercice, il se rendra en Guadeloupe au cours du week-end afin de participer au concours Éric Favre Classic Caraïbes. Le président de la NBBF, Richard Albert, estime que le culturiste devrait être à la hauteur des espoirs placés en lui. « Il affiche une belle condition actuellement et n’a fait que progresser au fil des mois », avance-t-il.