À 25 ans, la culturiste et monitrice de kitesurf Zohra Ellapen a été sacrée à plusieurs reprises lors de compétitions de kite et de culturisme à Maurice et à l’étranger. La jeune femme nous a reçus non loin de sa maison à Grand-Gaube pour partager son amour du sport et nous parler de son parcours.
Pas de trace de voiles bigarrées que l’on voit à Grand-Gaube lors des régates, mais le kite bleu et rose de la jeune femme se remarque au loin. Habillée d’un short et d’un haut blanc qui mettent son corps musclé en évidence, la kitesurfeuse a belle allure. Zohra Ellapen arbore un maquillage léger. “J’aime me sentir femme. Avant, je ne me maquillais pas. Mais à présent, je me fais un devoir de soigner mon apparence quand je sors”, nous dit-elle.
“J’ai toujours été séduite par la musculation”, confie celle qui a concouru au concours Miss Bikini Mauritius en 2014. Elle affectionne le fitness. “J’ai commencé le fitness il y a trois ans pour être en forme pour pratiquer le kitesurf. Depuis, je ne peux plus m’en passer”, avoue-t-elle. “À l’époque, mes parents n’aimaient pas que je fasse du culturisme. J’ai décidé de participer à la compétition de Miss Bikini sans en informer ma famille. C’est mon coach qui m’a proposé d’y participer. Il m’a briefé sur la compétition car je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait. Le jour venu, je me suis présentée, en pensant qu’il y aurait d’autres filles. Mais j’étais la seule.”