L’organisation de la « Fête de la famille » par la municipalité de Curepipe se tiendra cette année au Jardin Botanique. Toutefois, cette décision du Comité organisateur est vivement contestée par les conseillers de l’opposition.
Ananda Rajoo, ex-maire et conseiller du MMM pour la ville lumière, s’interroge sur les motivations du Comité organisateur pour la Fête de la famille prévue cette année au Jardin Botanique de Curepipe. D’habitude, elle se tient dans la cour de l’hôtel de ville, en face de la municipalité.
Malheureusement, remarque le conseiller mauve, ce « changement » risque d’apporter « une série de problèmes ».  « Cela représente une menace pour les participants en plus d’être retiré du centre ville. » Et d’ajouter que cela « risque d’influer sur la participation des citadins ».
Par ailleurs, un budget de Rs 188 980 a été voté pour cette initiative. La somme de Rs 125 000 sera déboursée uniquement pour l’éclairage du jardin. « La fête se tiendra de midi à 20 h. Rs 125 000 c’est une somme astronomique pour un éclairage de deux heures uniquement », fait remarquer le conseiller mauve.
Par ailleurs, le département Welfare de la municipalité envisage un budget de Rs 25 000 pour les cadeaux. « Les 300 enfants invités auront des cadeaux d’une valeur de Rs 100 alors qu’ils devaient être à l’honneur. C’est l’éclairage qui bouffe tout le budget prévu », s’insurge Ananda Rajoo, soutenu par Sundee Beedassy qui a mentionné l’absence de sécurité au jardin.
Du côté du comité organisateur, le conseiller Kritananf Beeharry du Parti Travailliste a soutenu « that all precautionary measures have been taken », tout en mentionnant que l’organisation de la Fête de la famille au Jardin Botanique apporterait plus de sécurité que si elle se tient dans la cour de la municipalité.
Revenant sur les contraintes budgétaires ainsi que les risques d’averses, le conseiller mauve a tenté de convaincre le maire de Curepipe Mario Bienvenu de revenir sur sa décision, « mais en vain ». Les conseillers de l’opposition soupçonne un « hidden agenda » derrière l’organisation de ces festivités dans le cadre de la Noël.