Le Forum de Curepipe a trouvé un acheteur pour sa ferraille depuis quelques semaines déjà. New Arc Services Ltd est le contracteur à qui le contrat pour la démolition du Forum a été octroyé. Nathalie Gopee, la maire de Curepipe, souligne ainsi que « la démolition est espérée avant décembre ».
Une lueur d’espoir se fait sentir depuis un moment concernant la situation du Forum de Curepipe. Les précédents maires et conseillers avaient débattu sur l’avenir du Forum, en « arrêt » depuis 2012, d’où la décision de lancer les appels d’offres pour la démolition du bâtiment en vue de le rénover. Sur les sept entrepreneurs ayant soumis leur cotation, c’est finalement New Arc Services Ltd qui a obtenu le contrat après avoir fait la meilleure offre, laquelle s’élève à Rs 1,850 M. La nouvelle structure, quant à elle, coûtera Rs 20 M. C’est la firme Synergie qui sera consultante du nouveau projet.
Entre-temps, la municipalité s’organisera avec la NTA pour les jours du marché afin de déloger les autobus et ne pas « brusquer le mode de travail de tous ceux qui contribuent aux journées du “bazar” », confie Nathalie Gopee. Certains marchands ambulants seront relogés au Square Bruce.
Dans la même lancée, 150 marchands ambulants ont obtenu l’aval de la municipalité afin de pouvoir opérer dans la région du Square Bruce, près de la gare Jan Palach Sud. Le prix de location a été réduit à Rs 5 000 par marchand. Ce chiffre a été revu suite à une pétition logée par les marchands ambulants, qui ne pouvaient s’en tenir à la somme de Rs 10 000, initialement demandée par la municipalité. Toutefois, ces marchands devront trouver leur propre infrastructure. Dans cette affaire, priorité a été donnée aux Curepipiens alors que 400 “expression of interest” ont été reçus provenant des marchands de Curepipe et d’ailleurs.
Après le marché, qui se situe entre les deux gares Jan Palach, à Curepipe, c’est Jan Palach Nord qui aura droit à un « relooking », proposé par Polytol. Ce dernier propose de repeindre les lieux et de s’occuper du « waterproofing ». La décision a été prise lors de la précédente réunion du conseil municipal, vendredi dernier. Toutefois, les conditions seront à revoir.