Le candidat élu du MMSD, Mario Bienvenu a, après avoir prêté serment comme conseiller de la ville de Curepipe, été élu maire par huit voix contre sept pour le candidat du MMM/MSM Yogendranaden Rajoo. Lors de son discours de circonstance, il a remercié le leader de son parti, Eric Guimbeau, sa famille et son électorat. Il sera secondé par Kamla Devi Varmah, élue adjointe au maire. Celle-ci a, pour sa part, remercié le leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, le gouvernement et son électorat. Les deux ont affirmé qu’ils travailleront pour la ville dans l’intérêt des citadins.
La prestation de serment pour les quinze conseillers de la ville de Curepipe a eu lieu hier, dans la sale des fêtes de la mairie de Curepipe à 15 heures. Après cette partie de la cérémonie, les conseillers élus ont procédé au vote pour l’élection du maire puisque deux candidats étaient en lice pour ce poste, soit Mario Bienvenu du MMSD et Yogendranaden Rajoo du MMM.
L’élection s’est déroulée dans la salle des fêtes où un isoloir avait été placé à l’extrême droite de la salle. Les conseillers s’y sont succédé pour apposer leur choix sur le bulletin qui leur a été remis quelques minutes plus tôt avant de le couler dans l’urne transparente placée sur une table sur l’estrade au vu de tous ceux présents. L’ambiance était bon enfant. Toutes les attentions étaient concentrées sur les votants. Même s’il était convenu que les rouges-bleus soutenaient la candidature de MMSD et que les mauves/oranges allaient soutenir leur candidat, le suspense y était quand même pour certains. Au moment où M. Rajoo se rendait dans l’isoloir, un proche du PTr devait lancer en boutade : « Met Mario Bienvenu ».
Un énoncé qui semble n’être point arrivé jusqu’à lui. Seules quelques personnes autour ont entendu et ont ri.
Après que les 15 ont coulé leur bulletin dans l’urne, deux plantons l’ont secoué pour s’assurer qu’ils étaient bien mélangés et l’Active Chief Executive, soutenu par une employée de la mairie, a procédé au décompte. Huit contre sept en faveur de Mario Bienvenu : les proches du conseiller de même que ceux qui soutenaient sa candidature ont laissé éclater leur joie. Cris à l’intérieur de la salle, pétarades à l’extérieur.
Le maire sortant a passé le collier du maire au nouveau. Celui-ci a ensuite prononcé son discours aux citadins.
Après quoi, les conseillers ont procédé à l’élection de l’adjoint au maire puisque, encore une fois, deux personnes étaient candidates pour ce poste : Kamla Devi Varmah et Lindsay Toussaint Paul. Tout s’est déroulé plus ou moins de la même manière à l’exception du moment où les deux plantons de la mairie tentaient de remuer les bulletins à l’intérieur de l’urne en la renversant, le fermoir s’est ouvert, les bulletins sont tombés. Ce qui a valu quelques commentaires amusants dans la salle comme « Nando, aster-là qui marday koumansé ». Une fois les bulletins ramassés, le Chief Executive par intérim de la ville a compté le nombre, quinze au total devant tous ceux présents avant de procéder au décompte. Mme Varma remporte ces élections internes par huit voix contre sept pour son adversaire.
Après la passation du collier par le maire à Mme Varmah, celle-ci a prononcé son discours à l’intention des citadins.
La cérémonie officielle a pris fin peu après 16 h 15.