Les abribus récemment aménagés

– La zone déjà sécurisée avec des barrières et les travaux de démolition annoncés pour la semmaine prochaines

La gare Jan Palach Nord, à Curepipe, ne sera plus qu’un souvenir d’ici quelques jours. En effet, selon des recoupements d’informations effectués par Le Mauricien de sources concordantes, les travaux de démolition de cette partie de la gare routière sont annoncés pour la semaine prochaine dans le contexte de la phase II du projet Metro Express. D’ailleurs, des barrières ont déjà été érigées autour du site pour sécuriser la zone. Le public n’a donc plus accès à cette aile. Les ouvriers de la compagnie Larsen & Toubro s’attaqueront aux travaux de démolition après les célébrations de la fête Maha Shivaratree.

D’importants changements interviendront dans la ville de Curepipe dans les jours qui viennent. Larsen & Toubro a déjà pris possession de la gare Jan Palach Nord depuis deux semaines et, selon les informations disponibles, elle n’attendait que la fin des célébrations de la fête Maha Shivaratree pour démarrer les travaux sur le site. « Des barrières ont déjà été érigées autour de la gare Jan Palach Nord, notamment pour sécuriser la zone. L’accès à la gare est strictement interdit au public. Le chantier appartient désormais à Larsen & Toubro. Nous attendons que les célébrations de Maha Shivaratree prennent fin pour commencer les travaux de démolition. Il est fort probable que nous commencions dès la semaine prochaine », avancent des sources au sein de la compagnie indienne.

En parallèle, les travaux à l’Avenue Sivananda se poursuivent avec une accélération prévue une fois démolie la gare de Jan Palach Nord. Pour rappel, les Light Rail Vehicles (LRV Urbos 100) du Metro-Express circuleront sur des pilotis à partir de Jan Palach et tout le long de l’Avenue Sivananda. La deuxième phase du projet Metro Express devrait être initialement achevée en septembre 2021, mais avec le retard accusé depuis l’année dernière, la livraison du chantier du Metro-Express sur le corridor urbain Curepipe/Port-Louis est annoncée pour 2022.

Manque d’infrastructure à la nouvelle gare

Par ailleurs, on note l’indisponibilité des bancs pour les passagers sous les abribus ou encore des abribus qui ne protègent pas de la pluie à la nouvelle gare de la rue Jermingham, à Curepipe. Selon des témoins, des bancs ne seraient en effet pas disponibles pour les passagers. « Il fait pitié de voir des personnes âgées attendre debout pendant de longues minutes sous les abribus. De plus, quand il pleut, les usagers n’arrivent pas à se protéger de la pluie car les abribus sont trop petits », affirment-ils.

En ce qui concerne les toilettes, elles n’ont pas encore été construites sur la nouvelle gare. Les passagers ainsi que les employés des compagnies d’autobus sont de fait forcés d’utiliser les toilettes disponibles à Jan Palach Sud. « C’est inconfortable, surtout pour les employés d’autobus qui doivent se rendre à Jan Palach Sud pour utiliser les toilettes. Heureusement qu’elles ne sont plus payantes. Les employés d’autobus ont aussi droit aux toilettes construites pour les commerçants, installées dans la nouvelle structure à l’angle des rues Jermingham et Léclezio. La construction des toilettes sur la nouvelle gare est en cours et nous n’avons aucune idée quand elles seront prêtes », affirment des employés d’autobus.