Deux poubelles par famille, c’est ce que prévoit le maire de Curepipe. La décision qui avait été prise par l’ancien conseil sur l’achat de 25 000 poubelles a ainsi été revue par Ananda Rajoo lors de la dernière réunion du conseil municipal de la ville lumière, vendredi.
Humaniser le travail des éboueurs et responsabiliser les Curepipiens, c’est l’objectif du maire de Curepipe. «Nous n’avons pas encore une culture de tri à Maurice et envoyer tous les déchets à Mare Chicose n’est pas une bonne pratique. Ce sera un bon investissement», dit-il avant d’expliquer sa vision des choses. Ce système permettra de séparer les déchets secs des déchets humides.
Ananda Rajoo prévoit ainsi un nouveau cycle de ramassage d’ordures qui se fera tous les trois à quatre jours, contre sept actuellement, et un cycle de ramassage de sept à dix jours des déchets inertes. Le conseil devra prendre une décision à la prochaine réunion, suite à quoi un appel d’offres sera lancé.
Ananda Rajoo a également proposé au conseil un projet de «mixed development» à Cité Pitot. Ce projet vise à intégrer trois aspects : social/récréatif, commercial et résidentiel. Concernant les quelque 14 familles qui y résident, le conseil est tombé d’accord pour que tout projet qui sera entrepris sur ce site devra ces familles. Qu’elles soient relogées sur place ou ailleurs, ce sera à la municipalité d’en prendre la responsabilité. Après qu’une décision aura été prise au niveau du conseil, une expression of interest sera lancée.