Le corps d’un homme de 83 ans, Octave Philippe Samouillian, a été découvert dans une mare de sang tôt ce matin au Domaine des Aubineaux à Curepipe. Il se serait tiré une balle dans la tête.
L’alerte aurait été donnée vers six heures par le jardinier de ce domaine comprenant un parc avec de nombreux spécimens d’arbres tropicaux. Selon les premières informations disponibles de sources policières, l’octogénaire s’est donné la mort en se tirant une balle à la tempe droite. Une arme à feu de calibre .22, que le défunt n’a pas enregistrée, a été retrouvée sur les lieux du drame. Octave Philippe Samouillian a également laissé une suicide note dans un sac à l’endroit même où il s’est donné la mort. Dans cette lettre, il explique les raisons de son acte de désespoir, faisant ressortir qu’il est atteint d’une maladie avant de s’excuser auprès du propriétaire du domaine et de la police de Curepipe pour les inconvénients causés.
Les éléments de l’enquête indiquent que la mort de la victime remonterait à hier soir. Le défunt, qui vivait jusqu’ici dans un home pour personnes âgées, aurait quitté le centre pour se rendre à ce domaine dans sa propre voiture en vue de commettre l’irréparable. Sur son véhicule, garé à une trentaine de mètres de là où son corps a été découvert, il aurait également laissé un mot : « Help ! Call the police ! »
C’est assis sur une chaise pliable qu’Octave Philippe Samouillian a commis l’irréparable. Il y avait une seule balle dans l’arme à feu. Sa dépouille a été transportée à la morgue pour une autopsie qui sera pratiquée par le médecin légiste en vue de déterminer les causes exactes de sa mort. L’enquête de la police se poursuit en vue de faire entièrement la lumière sur cet acte de désespoir.