Un policier âgé de 62 ans, habitant Curepipe, est suspecté d’avoir attenté à la pudeur d’une étudiante de 21 ans dans la nuit de mercredi. Il a été arrêté par la police hier. Dans sa déposition consignée au poste de police de Curepipe jeudi après-midi, l’étudiante a relaté être la locataire du policier. Elle était dans sa chambre lorsque ce dernier, portant uniquement un boxer, aurait fait irruption dans la pièce. Le policier l’aurait immobilisé avant de lui faire subir des attouchements sur les parties intimes. Cette dernière, selon nos sources, aurait tenté d’échapper à son agresseur, en vain.
« Heureusement que le fils du suspect est rentré dans la chambre de l’étudiante après avoir entendu des cris. Sinon, elle aurait passé un sale quart d’heure entre les mains de son présumé agresseur », explique une source. Recherché par la police, le policier a avoué son forfait avant d’être arrêté et placé en détention. Le fils du suspect a été autorisé à rentrer chez lui après avoir consigner sa version.
Quant à l’étudiante, elle a insisté pour se faire examiner par un médecin légiste le lendemain des faits. Les autorités policières ont pris soin de placer la victime sous la garde d’un proche dans les hautes Plaines-Wilhems. « Nous allons suivre de près cette affaire pour que justice soit faite », a affirmé une source.