Le Conseil municipal de Curepipe a renouvelé son soutien aux clubs sportifs de la ville en procédant, mardi dernier à la salle du conseil, à une remise de chèques aux clubs sportifs de la ville, aussi bien qu’à certains comités régionaux et fédérations. Cette cérémonie s’est tenue en présence du maire Ananda Rajoo, du président de la commission Bien-Etre Sociale, K. Ramma, et des différents dirigeants sportifs. D’emblée dans son discours, Ananda Rajoo a précisé que cette remise de chèque est une coutume à Curepipe et n’a aucun lien avec la tenue des prochaines élections municipales. Il a ajouté qu’en dépit du fait que la ville possède des infrastructures nécessaires, il y a un manque de ressources financières, humaines (encadreurs et animateurs) et d’un plan stratégique pour une meilleure direction sportive.
C’est ainsi qu’il a annoncé que le Curepipe Starlight SC n’aura plus à payer une somme de Rs 85 000 pour pouvoir utiliser le terrain de football à Les Casernes dans la mesure où le Conseil municipal a décidé de ramener cette somme à Rs 1 000 annuellement. Cela après s’être assuré que le club travaillera sur le long terme, à commencer par mettre en place une structure pour les enfants du primaire, tout en organisant des activités sportives, sociales et culturelles en partenariat avec la mairie. Dans ce cas précis, le Conseil municipal a fait plusieurs propositions, notamment que ces activités créent une âme sportive dans la ville et que les Vivian Coralie, Stephan Buckland et autre Yannick Lincoln soient des rôles modèles pour les jeunes.
Ananda Rajoo a aussi proposé la mise en place d’un Conseil municipal des Jeunes et d’un conseil des sports où siégeront les différents dirigeants sportifs des clubs de la ville. Il a rappelé à ceux présents que le sport est un moyen efficace pour éviter aux jeunes de tomber dans les fléaux sociaux que sont la cigarette, l’alcool et la drogue. Pour conclure, il a rendu un hommage aux anciens qui ont marqué de leurs empreintes le sport à Curepipe et au niveau national également, nommément Hervé Bienvenu, Jacques Lebon et Robert d’Argent.