La ville de Curepipe a enregistré un taux de participation moyen de 34,8 %, légèrement inférieur à la moyenne nationale de 35,6 %. Trois arrondissements (wards 1, 3, 5) ont dépassé le taux de 35 %, boosté particulièrement par les électeurs des résidences de Mangalkhan, de Malherbes, et des environs de Robinson respectivement. À la fin de la journée, alors que Xavier-Luc Duval, très actif sur le terrain hier, se disait confiant que l’Alians Lepep remporterait la municipalité de Curepipe, Ananda Rajoo, maire sortant et candidat du MMM, se montrait beaucoup plus réservé et préférait attendre de prendre connaissance du mouvement dans les cinq arrondissements avant de se prononcer mais constatait que les questions d’ordre national étaient loin des préoccupations des électeurs.
Le dénominateur commun de tous les arrondissements est que c’est entre 14 heures et 18 heures que les élections se sont véritablement déroulées. Un relevé effectué à 11 heures indiquait que la moyenne de participation à travers la ville était en deçà de 10 %. À ce moment la détérioration du temps et l’arrivée de la pluie accompagnée d’un brouillard faisaient craindre le pire pour les principaux responsables et candidats des partis en présence d’autant que la météo prévoyait que le mauvais temps allait s’aggraver dans la région des hauts plateaux. C’est seulement au tournant de midi que la moyenne de 10 % a été franchie. Avec le retour du beau temps à partir de 14 heures le mouvement des électeurs allait connaître une accélération. Dans l’arrondissement no 1 qui couvre les régions d’Allée Brillant, Castel, de Floréal et de Mangalkhan, le taux de participation est passé de 16,4 % à 14 h 00 pour atteindre 20,5 % à 15 h 00. L’artillerie lourde des partis était alors déployée dans la résidence Mangalkhan où une animation était observée notamment à l’Henri Espitalier-Noël Government school. Dans ce centre de vote en particulier le taux de participation devait passer de 19,6 % à 14 heures pour atteindre 34,5 %. Ce qui a dû contribuer largement à la moyenne de 35,2 % atteinte à la fermeture à 18 heures Dans ce ward, le leader du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo, qui habite Floréal, a été aperçu dans l’après-midi à Floréal SSS. Il devait expliquer que sa présence sur le terrain avait pour but d’encourager les électeurs à se rendre aux urnes. Il a attribué la réticence des électeurs à se rendre aux urnes à la frustration observée aussi bien par les électeurs de l’Alians Lepep que ceux du MMM. Selon lui, le taux d’abstention a affecté surtout l’électorat du MMM en raison des secousses qu’a connues ce parti.
Dans l’arrondissement no 2, qui couvre les régions de Curepipe centre, de Curepipe Road, de Farquhar et d’Eau Coulée, l’animation était surtout autour des centres de vote de l’école la Confiance et de Lapeyrouse. Nando Bodha a été très actif dans cette région qui fait partie de la circonscription Floréal-Vacoas où il a été élu. C’est également le cas pour l’arrondissement no 1. Alors qu’à 11 heures le taux de participation était de 7,9 %, il devait atteindre 32,5 % à 18 h 00. L’arrondissement no 3 est celui qui a connu le taux le plus élevé de participation à Curepipe avec un pourcentage de 36,7 % atteint à 18 heures À 16 h 00 le taux de 26,11 % avait déjà été atteint. La forte pression observée dans la région de Malherbes et Wooton, en particulier par les agents du PMSD et du MSM à Wooton, a à l’évidence contribué à cette hausse de dix points de pourcentage entre 16 heures et 18 heures. Les taux de participation de 36,75 % atteints à l’école st Jean Bosco qui couvre la région Malherbes et de 40,2 % à Wooton qui couvre la région de la rue Couvent illustrent bien la fébrilité qui régnait dans la région. Dans l’arrondissement no 4 la forte présence du MMSD sans doute en raison de la candidature d’Éric Guimbeau n’est pas passée inaperçue. Ce qui explique également la présence d’Adrien Duval qui a consacré beaucoup de temps à cet arrondissement en particulier à Cité Malherbes. Il a d’ailleurs été à l’origine d’un incident mineur à l’école de Malherbes lorsque les agents du MMM ont protesté contre le fait qu’il distribuait des papiers indiquant le nom des candidats de l’Alians Lepep à la porte du centre. Le problème a été réglé rapidement. Le taux de participation dans cet arrondissement a été de 34,4 %. Dans l’arrondissement no 5 qui comprend que deux centres de vote, le taux de participation a tourné autour de 35,3 %.