À Curepipe, on notait une ambiance bon enfant dans les principaux centres, James Toolsy (ward 5), Ste Thérèse (ward 4), Hugh Otter Barry (ward 2) et Saint Jean Bosco (ward 3). Les premiers enregistrements ont débuté vers 10 h 30 avec le MMM/MSM à Sainte-Thérèse et à Otter Barry. Dans cette ville, le MMSD d’Éric Guimbeau joue au trouble-fête avec 15 candidats.
À Sainte Thérèse, les candidats ont commencé un défilé jusqu’au stade George V avec une trentaine d’activistes alors qu’à Otter Barry, la majorité des activistes étaient des jeunes filles. Du côté du MMSD, on s’était regroupé à Forest-Side depuis 9 h ce matin. Les activistes se sont dirigés vers l’école James Toolsy d’abord avant d’aller vers l’école Sainte Thérèse. À 13 h, ils sont allés à Saint Jean Bosco. Quatre partis s’étaient déjà enregistrés dans cette école : le Parti progressiste curepipien, le Parti Malin, le MMM/MSM et le MMSD, tous avec trois candidats. Le premier enregistrement pour le Ptr/PMSD s’est fait vers 13 h 15. À James Toolsy, une seule candidate, Marie Christelle Samuel des Verts Fraternels, s’était enregistrée à l’heure où nous mettions sous presse.
Du côté du MMSD, les candidats étaient accompagnés du Dr Radhika Jagatsingh et d’Éric Guimbeau. Les candidats du MMM/MSM, eux, étaient accompagnés de Steve Obeegadoo et Satish Boolell, tous deux députés de la circonscription. Pour le Ptr/PMSD, l’ancien maire de la Ville Lumière Michaël Sik Yuen et ses collègues ministres Satish Faugoo et Vasant Bunwaree ont accompagné les candidats.
À l’école Saint Jean Bosco, un petit problème a été noté. Les activistes du MMM/MSM ont manifesté leur désaccord car les activistes n’ont pas le droit d’entrer à l’école avec des bannières. Les activistes du MMSD ont été sommés de quitter la cour de l’école et de mettre leur voiture dans la rue principale. Pour sa part, le Parti Malin avait pénétré dans l’enceinte de l’école avec son van. Cela a suscité une tension qui s’est toutefois vite calmée grâce à l’intervention des policiers.