Suite à l’annulation le 9 septembre dernier du contrat alloué par la Central Water Authority (CWA) à la firme Desbro Trading Ltd pour la fourniture de chlore et la maintenance d’equipement de la corporation, la Central Water Authority Meter Readers Union  a invité l’ICAC à enquêter sur tout le dossier. Sous la signature de son secrétaire, M. Ayle Duval, l’union soutient qu’il se pourrait qu’il y ait eu « another serious case of misdemeanor by officers of the CWA » dans l’exercice d’allocation du contrat.
L’Independant Review Panel (IRP) organisme chargé, entre autres responsabilités, d’examiner les doléances relatives à l’octroi de marchés publics a effectivement le 9 septembre dernier, recommandé l’annulation d’un contrat de 39,9 millions de roupies initialement alloué par la CWA à la firme Desbro Trading Ltd pour la fourniture de chlore liquide et la maintenance d’un Chlorine Cylinder.
Desbro étant éliminée, les recommandations finales du panel a eu de quoi réjouir la firme Island Chemicals Ltd (ICL) qui s’est ainsi vu offrir une deuxième chance de rafler ledit contrat.
Entre-temps, selon nos informations, l’ICAC sera appelée à vérifier l’identité des cadres qui ont siégé sur le Bid Evaluation Committee de la CWA qui avait éliminé l’offre de Islands Chemical Ltd et retenu celle de Desbro Trading. L’offre de cette dernière firme était supérieure de plus de Rs 15 millions. Mais, fait étrange qui n’a pas échappé à la vigilance de l’Independant Review Panel, Island Chemicals Ltd avait été mise hors de la course pour n’avoir commis qu’une erreur « insignifiante » dans son document d’offre de service (celle de ne pas indiquer le coût total de son offre) tandis que Desbro Trading Ltd avait, elle, bel et bien fauté sur trois points qui consistaient en des informations essentielles. Or, c’est l’offre deDesbro Trading qui avait néanmoins été choisie.
Certains officiers de la CWA, un tantinet fouineurs, auraient constaté qu’en 2007 pas moins de quatre hauts cadres de la corporation ont bénéficié de bourses ou de séminaires en Afrique du Sud, sponsorisés par la maison-mère de Desbro. Selon nos informations, au moins un de ces hauts cadres se serait retrouvé sur le Bid Evaluation Committee. A charge pour l’ICAC d’établir à travers une enquête rondement menée, s’il y aurait eu conflit d’intérêt ou pas !