Un contribuable parmi tant d’autres

STEPHAN BUCKLAND

L’Alliance Lepep, qui est venue de l’avant durant la campagne des dernières législatives avec la rhétorique d’une alimentation en eau potable 24/7, doit revoir sa copie. Il s’agit là d’un homework à refaire pour ce gouvernement. Je constate que le discours gouvernemental est faussé. A la grande surprise des Mauriciens, le langage post-électoral a changé depuis 2014. Il en est de même quant au ton utilisé. Et nous, citoyens, demeurons ceux qui paient les pots cassés.

Par ailleurs, Rodrigues souffre également du problème d’alimentation en eau potable. Avant de songer à la privatisation ou encore à l’augmentation des tarifs de l’eau, il est primordial que cette île soit dotée de plusieurs réservoirs. A quand un barrage pour soulager le sort des Rodriguais ?