Les cyclistes mauriciens ont sorti le grand jeu à l’occasion de la 11e édition des Championnats d’Afrique sur route au Maroc du 21 au 26 février. Le jeune et talentueux Christopher Lagane a réalisé de belles prestations, lui qui a décroché deux médailles d’argent, la première dans le contre-la-montre individuel (catégorie junior) mardi dernier, et la deuxième dans l’épreuve de la course en ligne jeudi. Autant dire que notre compatriote a frôlé de peu le plus précieux métal. Chez les dames, Kimberley Lecourt de Billot s’est distinguée en remportant le bronze dans la course en ligne élite dames, mais devra encore patienter pour obtenir sa qualification olympique.
Christopher Lagane, vice-champion d’Afrique, est un jeune cycliste talentueux qui ne cesse d’impressionner. Lors du clm individuel à Benslimane, il a réalisé une belle performance en montant sur la deuxième marche du podium sur les 25,2 km du parcours dans le temps de 36 minutes, 13 secondes et 23 centièmes, soit à 3 secondes et 68 centièmes du vainqueur, l’Algérien Abdelraouf Bengayou (36:09.55). La médaille de bronze est revenue à un autre Algérien, Hamza Mansouri, qui a été crédité d’un temps de 36:13.28. Mais notre compatriote aurait dû être sacré dans sa catégorie, lui qui a flanché dans les dernières minutes en raison d’un guidon récalcitrant. « C’était lui qui aurait dû être sur la première marche du podium mais malheureusement son guidon a bougé dû à une vis foirée. C’est dommage car sinon il aurait remporté la victoire. Mais je suis très fier de sa performance car il ne faut pas oublier que c’est pas tous les jours qu’un coureur mauricien monte sur le podium d’un rendez-vous d’une telle envergure. Il faut dire qu’il demeure au tout début de sa préparation et il n’est pas encore dans sa forme optimale. Mais son niveau va monter crescendo et il sera encore plus compétitif car l’objectif pour lui demeure les Championnats du monde qui se tiendront au mois de septembre au Qatar. Il compte mettre tout en oeuvre pour arriver là-bas dans une excellente forme », a fait ressortir son père Jean-Philippe Lagane. À noter que 12 coureurs ont pris part à la course et l’on a enregistré un seul abandon, celui du Gabonais Rodney Mouloungui. Le second Mauricien, Alexandre Mayer, a pris la huitième place avec un temps de 39:50.81.
Jeudi, lors de la course en ligne de 120 km, il a encore une fois raté l’or d’un cheveu, terminant à une seconde seulement du vainqueur, l’Algérien Hamza Mansouri, qui a bouclé l’épreuve en 2h55:57. Le podium a été complété par l’autre représentant de l’Algérie Abdelraouf Bengayou en 3h01:49. C’est au sprint que la victoire s’est jouée. Le Mauricien aura tout tenté mais son adversaire était un peu plus costaud pour passer la ligne d’arrivée en premier. Le sprint est d’ailleurs un secteur dans lequel le talentueux coureur mauricien doit encore beaucoup travailler pour progresser davantage. Autant dire qu’il a largement rempli son travail au Maroc en faisant honneur au quadricolore mauricien avec ses deux belles médailles. Dylan Redy a pris la huitième place en 3h04:47 tandis qu’Alexandre Mayer n’a pas été en mesure de terminer la course tout comme quatre autres concurrents. Quant à l’Angolais Carlos Araujo, il a terminé hors délais.
Belle 3e place pour Kimberley Lecourt de Billot
Kimberley Lecourt de Billot, médaillée d’or dans la course en ligne aux Jeux d’Afrique au Congo-Brazzaville en septembre dernier, a pris une belle troisième place dans l’épreuve de la course en ligne élite dames, longue de 114,5 km, jeudi. C’est au sprint que s’est jouée la victoire et c’est la Namibienne Vera Adrian qui a passé la ligne d’arrivée en premier face à la Sud-Africaine An-Li Kachelhoffer et notre compatriote. Les trois coureuses ont été créditées d’un chrono de 3h39:48. C’était par ailleurs la deuxième médaille d’or de Vera Adrian qui s’était distinguée dans le clm individuel également. Kimberley Lecourt est toutefois très satisfaite de cette médaille de bronze. « Je ne peux qu’être satisfaite de ma performance et de cette belle médaille de bronze d’autant que je n’étais pas dans une excellente forme, et que j’ai dû faire face à des problèmes de santé à mon arrivée au Maroc car j’étais tombée malade », a-t-elle fait ressortir.
Elle est notamment déçue de n’avoir pas été en mesure de se qualifier directement pour les Jeux Olympiques de Rio pour Maurice. D’ailleurs, il fallait qu’une des deux répresentantes féminines termine à une des deux premières places. Tout dépendra du nombre de points UCI que nos représentantes totaliseront d’ici le mois de juin. « Tout n’est pas perdu. C’est vrai que l’on n’a pas décroché la qualification automatique pour les Jeux Olympiques mais avec les points UCI, tout n’est pas encore perdu », a souligné Kimberley Lecourt de Billot. Aurélie Halbwachs-Lincoln a pris la septième place de l’épreuve. Au clm individuel mardi dernier, cette dernière a terminé à la sixième place sur 16 participantes, couvrant les 31 km en 48 minutes, 51 secondes et 24 centièmes, soit à un peu plus de deux minutes de Vera Adrian.
En ce qu’il s’agit de la course élites-moins de 23 ans hommes longue de 171 km vendredi, comme l’on pouvait s’y attendre, Grégory Lagane et Yoan Pirogue (champion de Maurice) n’ont pas fait le poids. Le premier nommé est parvenu à terminer la course tandis que son coéquipier a dû abandonner après avoir connu des soucis d’ordre mécanique. La victoire est revenue à l’Érythréen Tesfom Okubamariam qui s’est imposé au sprint devant l’Algérien Youcef Reguigui et son compatriote Mekseb Debesay. Ils ont été crédités d’un chrono de 4 heures, 06 minutes et 46 centièmes.