Le col à gravir hier était celui d’Eau Bouillie, long de 5,1 km. Pour rappel, Yannick Lincoln avait remporté haut la main les trois premières manches de cette série de contre-la-montre en côte. Après les trois étapes, le quadruple vainqueur du Tour de Maurice était solidement accroché aux commandes avec 60 points devançant Lagane (33 points) et Ashley Sumbhoollaul de l’Union Cycliste de Rose-Hill (UCRH) Engen (17 points). Il a conforté son avance au classement en s’imposant cette fois-ci dans le temps de 12 : 49. Une victoire facile.
« J’ai bien géré ma course. Je n’ai pas eu l’impression de partir trop vite. J’ai donné le maximum avec deux bon lièvres à chasser, à savoir Steward Pharmasse et Anthony Laurent. Ça m’a beaucoup poussé et, à moins de 1,5 km de l’arrivée, j’ai eu Thierry David dans mon champ de vision et j’ai encore une fois fait le travail. Ce n’est, pour moi, pas vraiment un temps de référence. Je continue mon petit bonhomme de chemin car mon objectif est d’arriver en excellente en forme pour le Tour de Maurice (du 4 au 9 juin). Pour l’instant je suis sur la bonne voie. Je roule sans montres ni compteurs, rien qu’au feeling. Je suis content de moi. J’enchaîne les courses et c’est formidable pour ma préparation », devait souligner le vainqueur. Le junior Grégory Lagane, impressionnant depuis le début de la saison, prend une belle deuxième place. Le coureur du CPCC-Snowy, Philippe Colin, vient, lui, compléter le podium.