Le Réunionnais Lorenzo Manzin (VCE) a remporté la 67e édition du Tour de La Réunion, succédant à son compatriote Christophe Boyer, au terme de sept étapes qui ont vu l’abandon de trois des cinq Mauriciens en lice lors de la dernière étape.
15h52’26 : c’est le temps qu’aura mis Lorenzo Manzin, qui évolue en métropole, mais qui revient aider son club de temps en temps. Pour en revenir à la dernière étape, les choses ont souri à Christophe Boyer, qui a disputé la victoire à Benjamin Hochstrasser. Mais à l’arrivée, Boyer, qui est apparu un peu transparent sur la semaine, devance son adversaire pour passer la ligne en 2h03’48. Les deux sont crédités du même temps.
Lorenzo Manzin a bâti son succès depuis samedi matin, puis a confirmé son emprise sur la course en remportant le contre-la-montre individuel dimanche matin en 10’26. Il a même devancé son coéquipier David Rivière, premier maillot jaune du Tour 2013, de 20 secondes. Le chef de file de la sélection mauricienne, Yannick Lincoln, a pris la sixième place, à 55 secondes.
Du coup, le Réunionnais n’a eu qu’à gérer son effort sur la fin, pour enlever à 19 ans son premier succès sur le Tour de La Réunion. La fête est d’autant plus grande puisque Sébastien Hoareau (VCSD) et Franck Parmentier (CCSL), deux autres Réunionnais, occupent les deuxième et troisième places du podium final respectivement.
Sur les 30 tours du critérium du Port, le Mauricien Sébastien Tyack a essayé de sortir, histoire de montrer un peu le maillot. Au sein d’un groupe composé de 11 autres coureurs, il a bien tenté de rester dans le coup. Mais une chute, avec Sébastien Elma comme principale victime, a freiné les ardeurs de Tyack, qui a dû mettre pied à terre. La victoire se disputera donc entre neuf coureurs. C’est le soldat Thomas Terretaz qui ouvrira le bal, avant de se faire rattraper par Christophe Boyer.