L’une des étapes reines de ce 32e Tour de l’île cycliste s’est tenue hier et force est de constater que le maillot jaune est confortablement installé dans son fauteuil de leader. La victoire d’étape est revenue au Sud-africain Alan Gordon dans le temps de 2h26:50. À l’assaut de la côte des Mariannes, Yannick Lincoln a terminé dans le même temps alors qu’Adolphe Krige, deuxième au classement général avant cette journée, et qui comptait 52 secondes de retard sur le maillot jaune, a sombré, accusant désormais 3 min et 34 secondes de retard.
L’étape d’hier, longue de 96 km, était sans nul doute le premier juge de paix de ce Tour de Maurice. Les bosses de Congomah et les Mariannes s’annonçaient comme les principales difficultés de cette épreuve. Alan Gordon, le vainqueur de l’étape, raconte, « la course a été très dure pour mes coéquipiers et moi. Nous savions dès le départ que Yannick Lincoln allait être notre principal adversaire et on a essayé d’imposer un rythme soutenu à la course pour le déstabiliser. Je place une attaque à hauteur d’Eau Bouillie et seuls deux autres coureurs arrivent à me suivre mon compatriote Adolphe Krige et bien évidemment le maillot jaune. Cependant à hauteur des Mariannes, Krige a lâché et on s’est retrouvé à deux en tête de la course. J’ai voulu attendre mes coéquipiers, mais c’était impossible parce que devant Yannick Lincoln roulait trop vite et j’ai été obligé de suivre le rythme. Je suis content quand même de passer la ligne d’arrivée en vainqueur. Demain (ndlr aujourd’jui) il sera difficile de rattraper Yannick Lincoln, mais on va essayer un coup tactique avec mes coéquipiers pour grapiller le maximum de temps et de points », indique le jeune coureur de 22 ans.