Le 66e Tour international cycliste de La Réunion était hier à sa deuxième étape, qui a vu le Français Alexandre Aulas ravir le maillot jaune au Guadeloupéen Luis Sablon. Le Mauricien Yannick Lincoln, neuvième de l’étape, s’offre quand même le maillot orange du meilleur licencié océan Indien.
Alexandre Aulas, désigné comme vainqueur potentiel de ce Tour, s’est donc hissé à la hauteur de sa réputation en allant gagner en solitaire l’étape Étang Salé-St-Joseph, longue de 92 km. Le leader de la Fédération des clubs de la Défense, lui-même un ancien pro du club italien de Carmiooro A Style en 2009, a gratifié le public réunionnais d’un joli numéro.
Parti au km 23, Aulas avait presque quatre minutes d’avance sur le gros du peloton (où se trouvait Yannick Lincoln, entre autres) au pied des 10 km d’ascension vers la Plaine-des- Grègues, principale difficulté du jour. À l’arrivée, il terminait en 2h30’41. Le Guadeloupéen Grégory Blondin réalisa lui aussi une belle remontée pour échouer à 7” du nouveau maillot jaune, le troisième dans ce Tour après Emmanuel Chamand et Luis Sablon.
Yannick Lincoln, qui aura globalement limité la casse, terminait neuvième hier à 3’41” et occupe le même rang au général mais avec désormais 4’17” d’Aulas. Le Mauricien endosse néanmoins avec satisfaction le maillot orange du meilleur licencié océan Indien du Tour. Son coéquipier de la sélection Olivier Lecourt de Billot est le deuxième Mauricien à 6’09” du maillot jaune.
La troisième étape, aujourd’hui, devait conduire les coureurs de Piton Ste-Rose à Bagatelle, avec une autre arrivée en altitude. C’est la plus longue course de l’édition avec ses 135,7 km.