Aurélie Halbwachs sera bien la seule à représenter les couleurs mauriciennes aux Championnats d’Afrique qui auront lieu à Asmara en Erythrée du 9 au 13 novembre. Comme indiqué dans notre édition de la semaine dernière, la participation d’une délégation plus importante n’est pas possible à cause d’un manque de financement. Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a privilégié la participation de la championne d’Afrique de 2006 vu qu’elle possède des chances de qualification pour les Jeux Olympiques (JO) qui auront lieu à Londres l’an prochain.
Aurélie Halbwachs quitte Maurice samedi prochain. Elle mettra le cap sur Nairobi au Kenya avant de rallier la capitale de l’Erythrée, Asmara. Elle sera accompagnée de son frère, Fabien et sera rejointe sur place par son entraîneur personnel, le Français Bertrand Carabin. « J’avais fait une demande à la fédération et au ministère pour que mon entraîneur, Bertrand Carabin, puisse m’accompagner aux championnats. Il est important pour moi qu’il soit là afin que la dernière partie de ma préparation se passe dans les meilleures conditions. Car l’adaptation va être rendue difficile dans la mesure vu que nous serons à 2500 mètres d’altitude. Bertrand me rejoindra deux jours après mon arrivée et devra repartir le lendemain du contre-la-montre. Je dois remercier la fédération et le ministère pour leur soutien et la confiance placée en moi », indique Aurélie.
Précisons que la cycliste finance elle-même le déplacement de son entraîneur. « Mon frère, Fabien, m’accompagnera car ce n’est pas prudent pour moi d’être seule dans un pays inconnu. Il sera avec moi lors de mes entraînements », confie la cycliste.
L’objectif d’Aurélie Halbwachs est de réaliser les meilleurs résultats possibles à Asmara afin d’augmenter ses chances de se qualifier pour les Jeux Olympiques de l’année prochaine à Londres. « Le but sera de faire le maximum afin d’accumuler le plus de points en vue d’une qualification olympique. Les 100 premières au classement UCI au 31 mai 2012 seront qualifiées pour les JO. Pour l’heure, je suis 103e et j’ai donc mes chances. Mais il faut prendre en considération les résultats des autres cyclistes également. Les championnats d’Afrique sont une des rares opportunités pour moi de marquer des points car après, il me sera difficile de trouver des compétitions pour obtenir des points vu que la majorité des compétitions se tiennent en Europe », explique notre interlocutrice.
Dès qu’elle sera arrivée en Erythrée, Aurélie Halbwachs se mettra au travail afin d’aborder dans les meilleures conditions la compétition. Elle devra dans un premier temps s’adapter à l’altitude. Puis, quand Bertrand Carabin sera sur place, elle effectuera des entraînements poussés.
La cycliste fera son entrée en compétition le 11 novembre avec le contre-la-montre individuel (18 km), avant de s’aligner à la course en ligne (62.7 km) deux jours plus tard. Au vu de ses performances aux Jeux d’Afrique au Mozambique en septembre – l’argent au CLM et le bronze en course en ligne – on peut espérer qu’Aurélie Halbwachs brille une nouvelle fois à l’échelle continentale.