Le coureur du Pereybère Sports Club-Winners Mike Chong Chin a remporté samedi le contre-la-montre de Beau Plan dans le temps record de 13’56, abaissant ainsi l’ancienne marque de deux secondes. Un exploit pour le coureur de 37 ans.
Cette victoire est synonyme d’un tout premier bouquet pour le PSC, qui en est à sa troisième année d’existence. « Je dois remercier le club qui m’a permis de continuer à faire du vélo. Et puis, il y a un sponsor qui nous suit », lançait Mike Chong Chin quelques minutes à peine après avoir franchi la ligne d’arrivée.
Le coureur s’approprie, au bout des 11,4 km de course, le record du parcours détenu depuis un an par Yannick Lincoln. « C’est formidable. Il y a de quoi être content. Sur la Colin Mayer Classic, j’ai plutôt bien tourné. Donc, j’espérais un peu faire une performance ici », lâche Mike Chong Chin.
Samedi, toutes les conditions étaient réunies pour avoir d’excellents chronos. Mais personne n’en profite vraiment. C’est le cadet Christopher Lagane qui réalise la première marque, en descendant à 14’09. Puis, ce n’est qu’une longue succession de coureurs qui oscillent entre 14’18 et 15’05, sans pour autant mettre à mal le chrono du cadet des Lagane, jusqu’à ce que Jordan Lebon ne se redresse sur son vélo et abaisse la marque de la journée à 14’06. « C’est mon premier chrono sous les 15’00 en quatre participations. Je dois dire que je suis très satisfait », souriait Lebon.
Déjà qu’il était paru à l’aise sur le parcours vallonné du chrono de la Colin Mayer Classic, voilà qu’il confirme ses intentions sur la course qui permet d’évaluer les coureurs. « Je reviens en forme. Mais en même temps, je ne veux pas me presser. Je n’ai que 19 ans. » L’objectif, pour 2015, sera de descendre en dessous des 14’00. « Je voulais un podium. Je l’ai eu. Maintenant, j’espère faire moins de 14’00 l’année prochaine », explique Jordan Lebon, deuxième au général.
Puis, on attendait forcément Steward Pharmasse, l’homme en forme du moment. Mais le duel n’a pas eu lieu. Parti en dernière position, Pharmasse signera 14’07, troisième chrono de la journée. Mais c’est bien entendu l’arrivée de Mike Chong Chin, tout en puissance, qui retiendra l’attention. 13’56 et le record tombe. « J’ai déjà gagné ici, ne me demandez pas quand, je ne m’en souviens plus », rigolait le vainqueur du jour.
Samedi, rien n’aurait pu contrecarrer ses plans. « Le temps de Christopher Lagane a été une motivation supplémentaire. Je me suis donc dit que c’était le moment d’essayer quelque chose. » Le résultat est payant, puisque sa vitesse minimum a été de 48 km/h et son pic de vitesse de 55 km/h. « Pour faire un bon chrono, il n’y a pas trente-six solutions : il faut pédaler et accepter la souffrance », poursuit Mike Chong Chin. Une pensée spéciale pour l’entraîneur José Achille, qui le suit depuis 18 ans. « Le programme que j’utilise est de lui. Il a toujours été à l’écoute et fait tout pour que les coureurs se sentent bien. »
Dans les autres catégories, on retrouvera justement Christopher Lagane et ses fameuses 14’09, Romain Béchard (VCJCC-Bank One) en 14’18 et Alexandre Mayer en 14’44. En pass’cyclisme, Grégory Passée se retrouve avec 15’31 devant Ashish Chady (15’48) et Dimitri Lauratet en 16’10.