La deuxième course du Challenge des Quatre Vents, à savoir le Grand Prix Alteo, se tiendra aujourd’hui (8h) et concernera les catégories suivantes : élite 2 et 3, juniors, cadets, Pass-Cyclistes, Masters 1, 2 et 3 et minimes, fun ride/inter-firmes (Alteo/Médine/Omnicane/Terra). Le port du casque est obligatoire. À noter que les catégories élite 2, 3 et juniors s’élanceront à 8h et auront à parcourir une distance de 117 km (9 tours). Les cadets, pass-cyclistes, Masters 1, 2 et 3 seront en action trois minutes plus tard sur 78 km (6 tours) alors que les minimes auront à effectuer deux tours, soit 26 km (8h07). Pour rappel, ce trophée compte quatre étapes, dont le premier, GP de Médine, qui avait eu lieu le 13 mars dernier. Les deux dernières, celle d’Omnicane et de Terra, se tiendront le 15 mai et le 14 août respectivement.
On se souvient que lors de la première épreuve, c’est le club de Faucon Flacq SC-KFC qui s’était distingué par l’intermédiaire de Grégory Lagane. Ce dernier avait d’ailleurs terminé les 110 km de la course en 2 heures, 38 minutes et 04 secondes devant ses coéquipiers Dylan Redy et Steward Pharmasse, qui avait fini dans le même temps, pour un podium 100 % FFSC-KFC. Le vainqueur avait effectué une bonne partie de la course en solo avant de se faire reprendre par ses coéquipiers au quatrième tour. Insuffisant toutefois pour le priver de la victoire. Il s’annonce une nouvelle fois comme l’un des favoris à la victoire finale, au même titre que ses coéquipiers, Pharmasse et son frère cadet, Christopher Lagane. Ce dernier est d’ailleurs dans une forme étincelante.
Mais le club de l’Est de l’Île devra se méfier du sextuple gagnant du Tour de Maurice cycliste et chef de fil du Moka Rangers SC-ENL, Yannick Lincoln. Ce dernier, qui se prépare activement en vue des Jeux Olympiques de Rio (Brésil) en août prochain, sera à surveiller, étant un redoutable coureur et un compétiteur né. Son fidèle lieutenant, le jeune Alexandre Mayer, qui est revenu des Championnats d’Afrique de Vélo-Tout-Terrain (VTT, Lesotho) dans les meilleures conditions, sera à n’en point douter un outsider de qualité. D’autant que lors de la semaine écoulée, il a enlevé trois étapes des quatre courses de l’Epic Tour 2016 de VTT. Il est actuellement en grande confiance. Fidzerald Rabaye, médaillé d’argent en course en ligne des derniers Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI), possède également toutes les qualités requises pour faire la différence. Miné par des petits pépins en début d’année, le coureur du Vélo Club des Jeunes Cyclistes de Curepipe-Bank One, pourrait bien faire  parler la poudre en sa faveur.
Quoi qu’il en soit, la compétition s’annonce intense ce matin et le spectacle devrait être au rendez-vois sur les neuf tours de circuit. Pas le temps de chômer pour le peloton qui s’attaque à un gros morceau après avoir disputé hier après-midi le Grand Prix Winner’s, premier contre-la-montre individuel de la saison, dans le Nord de l’île.