Après le Championnat national de Contre-La-Montre (CLM) par équipe le week-end dernier, remporté avec brio par le Faucon Flacq SC-KFC, place à l’effort en solitaire toujours au Rond-Point de Valentina ce samedi 20 juin à partir de 14h. Nombreux sont les coureurs qui pourront prétendre à la victoire finale. Mike Chong Chin, tenant du titre, aura fort à faire pour conserver son bien.
Le Championnat national de CLM individuel s’annonce très relevé cette année et l’on devra s’attendre à une bataille épique pour le titre. Le vieux briscard, Mike Chong Chin, sacré l’an dernier sur un parcours inédit de 24,5 km à Ébène, le coureur du Péreybère Sports Club (PSC Winner’s) s’était alors imposé en 34 minutes et 26 secondes, soit  19 secondes de mieux que son dauphin Sébastien Tyack et un peu moins de deux minutes sur l’étonnant vétéran Bernard Lasplaces, troisième en 36 minutes. Cette fois, ce sera à Valentina que Mike Chong Chin défendra son titre sur le parcours suivant : 200 m après le Rond-Point Valentina TD vers Rond-Point Ripailles – U-Turn – TD vers Rond-Point Valentina – Arrivée à 200 m avant le Rond-Point de Valentina pour un total de 18,2 km.
Le champion de Maurice de la spécialité ne se met toutefois pas la pression. « Je ne me mets pas la pression. Ce n’est pas la première fois que je défends un titre de champion national de clm individuel car je l’ai remporté à plusieurs reprises dans le passé. Je donnerai mon maximum, comme à mon habitude, pour tenter de faire la différence et passer la ligne d’arrivée avec le sentiment du travail accompli », fait ressortir notre interlocuteur. Il soutient, « Le clm individuel est une course particulière où il faut toujours être à fond, 80-85 % au départ et finir en trombe à 90-95 %. L’accent est mis sur la gestion personnelle de l’effort, plutôt que sur la tactique de course que l’on retrouve dans les départs en masse », explique-t-il.
Mike Chong Chin fait notamment ressortir que Yannick Lincoln sera un adversaire redoutable, lui qui n’avait pas pris part à la compétition l’année dernière en raison des Championnats du monde de VTT Marathon qui avait eu lieu en Afrique du Sud durant la même période. Le sextuple vainqueur du Tour de Maurice cycliste sera bien présent et il faudra compter sur lui car il demeure le favori pour la victoire. « Je commence tout juste à sortir la tête de l’eau et je ne suis pas dans la forme de ma vie. J’ai été souffrant après mon retour des Championnats d’Afrique de VTT (Rwanda) et ce n’est que jeudi lors des entraînements avec la présélection nationale que j’ai pu sentir la pédale. J’espère, d’ici samedi, être dans de meilleures conditions pour aborder le clm. Je n’ai jamais roulé sur ce circuit, qui dépend je pense, beaucoup du vent. On verra bien au jour J mais je reste un éternel compétiteur et je me battrai pour le sacre », affirme-t-il.
Yannick Lincoln encore et toujours favori
Lincoln s’attend toutefois a du costaud en face. « Je ne peux pas trop porter de jugements sur mes adversaires car je n’ai pas été régulier ces derniers temps dans les différentes compétitions. Toutefois, je pense que Steward Pharmasse voudra faire pencher la balance en sa faveur car il est dans une excellente forme. Son coéquipier Grégory Lagane ne sera pas à écarter tout comme Fidzerald Rabaye qui demeure très costaud. Mike Chong Chin voudra également faire parler la poudre car c’est un coureur régulier qui aura à coeur encore une fois de prouver sa valeur. Ce ne sera pas une partie de plaisir », ajoute-t-il.
En effet, il faudra compter sur les coureurs du Faucon Flacq SC-KFC notamment Pharmasse et Lagane qui sont dans une belle dynamique et qui voudront donner la victoire à leur écurie. Le lieu de rassemblement est prévu à 200 m après le Rond-Point Valentina (Belle-Terre) en direction de Ripailles. Seront en action les coureurs de la catégorie juniors et toutes  catégories. Les participants ont jusqu’à mercredi pour s’inscrire au secrétariat de la Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC), stade George V, Forest-Side sur le 6700041 ou par mail : amcyclisme@orange.mu. Pour rappel, les coureurs doivent porter les maillots ou combinaisons aux couleurs et sponsors de leur club.