Les Championnats d’Afrique de cyclisme sur route débutent aujourd’hui à Casablanca (Maroc) et se poursuivront jusqu’au 26 courant. Pour rappel, Maurice sera représentée par sept coureurs, à savoir Grégory Lagane, Yoan Pirogue (U23), Christopher Lagane, Alexandre Mayer, Dylan Redy (Juniors) chez les messieurs alors qu’en féminin, c’est l’expérimentée Aurélie Halbwachs-Lincoln (29 ans) qui sera la chef de file, accompagnée de la talentueuse Kimberley Le Court de Billot. Cette dernière sera d’ailleurs suivie de près,elle qui est en quête d’une qualification pour les Jeux Olympiques (JO) de Rio. C’est vendredi qu’ils ont tous mis le cap sur Maroc, accompagnés de l’entraîneur national, José Achille.
Chez les U23, les coureurs locaux auront fort à faire. Contacté par Week-End, le jeune Yoan Pirogue avait clairement fait ressortir qu’il comptait faire mieux que lors de sa première participation. « J’ai tiré des leçons de cette première participation et je donnerai mon maximum pour faire honneur au quadricolore. La compétition s’annonce très relevée notamment avec des coureurs professionnels chevronnés qui ne viendront pas pour faire de la figuration. » Le coach José Achille avait d’ailleurs indiqué que ce ne serait pas une partie de plaisir. « Il y aura de gros clients dans cette catégorie d’autant que c’est une course de qualification pour les JO. Les deux coureurs auront l’opportunité de se jauger  et d’acquérir le maximum d’expérience », avait-il déclaré.
Chez les juniors, ce sont Christopher Lagane, Alexandre Mayer et Dylan Redy qui seront engagés. « Christopher Lagane a un fort potentiel et il aura un bon coup à jouer dans le contre-la-montre individuel. Mais il ne faudra pas lui mettre la pression. Nous avons aussi de bons arguments à faire valoir avec Mayer et Redy. Mais les pays africains à surveiller sont le Maroc et l’Algérie qui possèdent des coureurs costauds avec le Rwanda également », avait soutenu José Achille. Deux représentantes en élites dames, Aurélie Halbwachs-Lincoln et Kimberley Lecourt de Billot seront également de la partie. La première nommée, qui revient à la compétition, a travaillé d’arrache-pied avec son coach Bertrand Carabin pour retrouver son meilleur niveau. Elle totalise 12 médailles depuis 2006 sur ce rendez-vous continental, la dernière étant la médaille de bronze obtenu en Afrique du Sud au Contre-La-Montre (CLM) individuel.
« Je pense avoir des chances sérieuses sur le clm mais il ne faudra pas délaisser la course en ligne pour autant. En élite-dames, les deux meilleures nations bénéficieront d’une qualification pour les JO. Il faudra que je donne mon maximum », avait-elle confié. Kimberley Lecourt de Billot, médaillée d’or aux Jeux d’Afrique au Congo-Brazzaville dans l’épreuve de la course en ligne, aura certainement son mot à dire et  elle pourrait bien créer la surprise. « Chez les dames, elles auront une belle carte à jouer. Kimberley a montré de très belles choses et c’est une compétitrice dans l’âme. Même chose pour Aurélie qui a toujours eu de bons résultats sur la scène continentale et qui possède un beau palmarès sur le clm », avait conclu José Achille. La Fédération mauricienne de Cyclisme (FMC) a cette fois-ci décidé de miser sur la jeunesse. Espérons qu’elle arrive à tirer son épingle du jeu.