C’est ce week-end que se déroulera le Bank One Rider’s Trophy, course à deux étapes. Après le chrono individuel en ouverture l’année dernière, le VCJCC-Bank One, club organisateur, a instauré un contre-la-montre par équipes pour la première étape samedi. Un changement nécessaire selon les organisateurs afin de relever l’esprit d’équipe.
Samedi après-midi, à 13 heures, les coureurs s’élanceront en équipe pour la première étape. « Les cinq premières équipes récolteront des points », explique Caroline Le Blanc, présidente du club curepipien, lors de la conférence de presse de présentation de la course.
Ainsi, l’équipe vainqueur ramènera 100 points, la deuxième 75 points et la troisième 50. « Les équipes peuvent être constituées de coureurs de différentes catégories. Nous avons voulu faire une course par équipes », souligne Caroline Le Blanc.
Dimanche, les coureurs effectueront un circuit de 86 km pour l’élite, dont les points forts seront la montée de Coriolis Road et la descente de Lapeyre. « Comme l’année dernière, nous avons choisi de faire une course ouverte », explique Jean-Philippe Lagane, membre du club organisateur.
En effet, la deuxième étape l’année dernière était une course en ligne. « Il ne faut pas nécessairement être un pur grimpeur pour aller gagner. Mais on peut penser que les costauds seront là », prévoit Jean-Philippe Lagane.
Les autres catégories seront également concernées, avec les minimes, les cadets, les juniors, l’élite et les catégories 3 et 4. « L’année dernière, le concept avait marché. Nous avons voulu reprendre le même esprit et le pérenniser », avance Caroline Le Blanc.
De son côté, Raj Dussoye, Chief Executive Officer de Bank One, a tenu à remercier le club pour avoir défendu les couleurs de l’institution bancaire pendant ces trois dernières années. Il fait référence à Aurélie Halbwachs, Yannick Lincoln et le nouveau champion de Maurice de l’élite Mathieu Le Blanc, ainsi qu’aux jeunes, dont Grégory Lagane et Éric Desjardins.
« À l’heure où la concurrence devient de plus en plus forte, nous avons compris que les cyclistes ont désormais besoin d’une approche scientifique dans leur préparation. Il leur faut également des stages à l’étranger pour se perfectionner », a encore fait ressortir le CEO de Bank One.
Il a rappelé que l’institution bancaire travaillera pour la promotion du cyclisme. « Nous sommes fiers de nous être associés au cyclisme et particulièrement au VCJCC. » Raj Dussoye a aussi souhaité une belle course. « D’ailleurs, si le parcours a connu quelques changements, c’est parce que ça va aider à rendre la course plus intéressante », a-t-il ajouté en conclusion.