La cycliste mauricienne, Kimberley Lecourt de Billot  a remporté hier la médaille d’or dans l’épreuve de la course en ligne féminine des Jeux d’Afrique (Congo-Brazzaville). C’est au sprint que cette spécialiste de la petite reine a fait la différence, damant le pion à la Nigériane Gladys Tombrapa et la Sud-Africaine Lise Olivier. C’est la première fois qu’une Mauricienne remporte le plus précieux métal dans cette discipline à ces Jeux.
C’est en 1 heure, 45 minutes et 10 secondes que Kimberley Lecourt de Billot a fait la différence pour s’imposer après 62 km de course (5 tours). Notre compatriote a dû faire face à l’adversité pour s’adjuger la victoire. Malgré un parcours semé d’embûches, la cycliste mauricienne a tenu bon pour aller chercher le précieux sésame. « C’était très dangereux et je dois dire que j’ai eu très peur au premier tour car les gens traversaient la route comme bon leur semblaient et les routes étaient très cassantes avec des trous un peu partout, ce qui a occasionné de nombreuses chutes », explique notre interlocutrice. Mais cela ne l’a pas empêché de rester concentré jusqu’au bout, elle qui était un peu crispée avant la course.
« Je me posais beaucoup de questions avant le départ. Car les Sud-Africaines étaient vraiment très fortes ainsi que les Érythréennes. J’ai donné mon maximum car je sentais que je pouvais réaliser quelques choses de grand. Les favoris me redoutaient également car elle savait que j’étais difficile à battre au sprint », ajoute notre interlocutrice. « J’ai eu la bonne roue pour faire la différence. J’ai tenté une attaque au quatrième tour mais j’ai été bien rattrapée par les forces en présence qui se sont  refermées sur moi mais j’en avais encore dans les jambes. C’est ainsi dans les derniers mètres que j’ai fait la différence lors d’un sprint très disputé où j’ai terminé devant une Nigériane et une Sud-Africaine », avoue Kimberley Lecourt de Billot avec beaucoup de contentement.