Les Mauriciens rentreront au pays avec trois victoires, dont la dernière signée Christopher Lagane à La Tour Saint Gelin le 17 juillet. Auparavant, c’est Yannick Lincoln et ce même Lagane qui ont pris les deux premières places à St Aignan-Valencay, au terme des 110 km de course.
Yannick Lincoln et Christopher Lagane ont pris la mesure de tout un peloton pour s’imposer en 2h27’54. Les deux coureurs, sous les couleurs de la Team MCB, ont passé la ligne d’arrivée avec 1’11 d’avance sur le junior Guy Le Monnier de Gouville, de l’AC Touraine, alors que Noël Richet (UC Orléans) prend la quatrième place à 1’32 des vainqueurs. Grégory Lagane finit huitième de l’épreuve dans le sillage de Richet, alors qu’Alexandre Mayer termine 29e, à 5’17 des vainqueurs du jour.
Une semaine plus tard, c’est au tour de Christopher Lagane de s’imposer en solitaire, cette fois à La Tour Saint Gelin. Le Mauricien, qui prépare le Tour de La Réunion avec ses coéquipiers, a déposé tout le peloton, au terme d’une formidable course d’attente. Au départ, ils étaient 82 coureurs à se disputer la victoire. Le peloton, compact en début de course, n’allait pas le rester longtemps. C’est d’ailleurs sous l’impulsion de Yannick Lincoln et Christopher Lagane que les choses allaient bouger.
Dans leur sillage, six autres coureurs, qui allaient pourtant lâcher dans la difficulté du jour, la côte de Mocrate, où seul Jonathan Boucher a tenu tête au duo mauricien. Mais à 25 km de l’arrivée, Lagane pose une mine, qui se voit aussitôt contrée par un ancien de DN1, Maxime Queyret.
Peu après, Queyret lâchera lui aussi, alors qu’il se retrouve seul contre Lincoln et Lagane. Ce dernier tentera à nouveau la sortie. Grand bien lui en a pris. Il traversera la ligne d’arrivée en solitaire. Pour le cadet des frères Lagane, la première victoire de la saison aura un goût particulier. « Il a été victime d’une tendinite en début de saison et n’a repris le vélo qu’en juin », explique le DTN, le Français Michel Thèze, qui a accompagné le groupe.
Pourtant, Christopher Lagane, comme tous les membres de la sélection nationale, a déjà coché quelques dates sur son calendrier. Parmi, celle du Tour de La Réuniion, qui se tiendra du 5 au 13 août. « Nous sommes en France pour apprendre. Il nous faut plus de compétition si nous voulons progresser », conclut le coureur.