Gabriel Mayer a entamé un nouveau stage en France depuis environ trois semaines. Dès le lendemain de son arrivée, le protégé de l’entraîneur français Bertrand Carabin s’est aligné à une course mais il n’a pas été en mesure de la terminer. « Il y avait 3 secteurs chemins avec du sable et des roches partout ! C’était impossible pour moi. Les roues éclataient de partout je ne me suis pas du tout senti à l’aise sur ce type de parcours. J’abandonne apres deux tours seulement », lâche Gabriel.
Après cela, le sociétaire du BRSC-Isostar s’est beaucoup entraîné. « J’ai eu une semaine de 15h avec des entraînements spécifiques dont 4 séances derrière la voiture », lance-t-il.
Le jeune cycliste a enchaîné avec le championnat régional. « Je rate la bonne échappée mais je fais quand même la course derrière. J’ai tenté de sortir et de rouler mais sans grande réussite, hélas ! Je finis dans le groupe pour la 18e place. Ensuite la semaine qui a suivi, j’ai eu un un jour de repos avant de rouler deux fois le mardi avec des beaucoup de bosses à bloc ! « , confie notre interlocuteur.
Quelques jours après, Gabriel a pris part à une course à St Florent. « C’était une course de catégorie 2-3, Junior. Un critérium avec un bon faux-plat. J’étais bien, j’ai bien couru. Je rate la bonne échappée mais comme au championnat régional, je fais la course derrière et cela m’a permis de sortir avec un bon petit groupe qui s’entendait bien. Je finis finalement 14e et premier junior », raconte-t-il, satisfait.
Quelques jours plus tard, Gabriel était de nouveau an action dans un critérium (catégorie 3, Junior) cette fois à Torteron. Il y croise deux autres Mauriciens, Hugo Caëtane et Pascal Ladaub qui sont eux aussi dans l’hexagone depuis peu.
« C’était un critérium avec beaucoup de virages et une bonne bosse. Je rate encore la bonne mais Pascal (Ladaub) s’y trouve ! Finalement pendant toute la course, on a dû rouler pour revenir mais dans les critériums l’entente est rarement bonne et cela favorise les échappées ! Finalement, on revient sur le groupe à 8 tours de l’arrivée et je finis à la 15e place environ. Pascal, lui, a terminé environ 20e il me semble », relate Gabriel.
Quant à Caëtane qui souffrait d’une mauvaise grippe, il a dû mettre pied à terre après 10 tours.
Notons que Gabriel Mayer sera, demain, au départ du championnat de France de vélo tout terrain (VTT).