Ils ont en 17 et 19 ans. Ils sont cinq. Eux, ce sont les coureurs qui porteront les couleurs de l’Entente BRSC-VCJCC/ABAX pendant le Tour de Maurice qui commence demain matin. Hubert Perdrau, Grégory Piat, Mathieu Le Blanc, Sébastien Tyack et Olivier Cron formeront l’équipe la plus jeune du Tour version 2011. Ils ont été officiellement présentés hier, dans les locaux d’ABAX, à Ébène.
Pour cette présentation, le sponsor, ABAX a mis les petits plats dans les grands. Les coureurs se sont présentés dans leurs tenues respectives. A l’heure des discours, les principaux intervenants ont parlé des valeurs du sport, ainsi que celle de la firme qui parraine cette équipe particulière.
Thierry Adolphe, un des Executive de ABAX, a avancé, pour sa part, les raisons du partenariat avec cette équipe si particulière. « Nous avons une moyenne d’âge assez basse dans l’entreprise. C’est donc pour ça que nous avons choisi de parrainner une équipe entièrement composée de jeunes », a laissé entendre Thierry Adolphe.
Caroline Le Blanc, représentante de l’entente, a elle, parlé d’une idée qui est venue des coureurs. « Ils ont pris conscience des valeurs intrinsèques du sport qu’ils pratiquent. Mais gardez en tête que seuls, vous ne pourrez déplacer des montagnes. Mais ensemble, vous pourrez surmonter tous les obstacles. »
Hubert Perdrau, désigné capitaine de route, s’est dit surpris de la confiance placée en lui. « Je viens de l’apprendre. Mais je pense que c’est parce que j’aii déjà un Tour dans les jambes », laissait-il entendre à l’issue de la présentation.
D’ailleurs, ils sont trois à avoir déjà disputé le Tour l’année dernière : Hubert Perdrau, Mathieu Le Blanc et Grégory Piat. Ce dernier fait aussi la part des choses par rapport à ce Tour de Maurice 2011. « L’année dernière, j’avais terminé deuxième mauricien et 15e au général. Cette année, il s’agira de faire mieux, surtout que l’équipe tourne bien, vu qu’on est des copains. »
L’équipe a aussi un leader désigné pour le Tour. Il s’agit de Mathieu Le Blanc, 18 ans. « C’est lui qui fait les meilleurs résultats sur l’année. Donc, c’est presque automatique que l’équipe sera articulée autour de lui. Mais il n’est pas exclu que ce soit un autre qui occupe ce poste », soutient Patrick Piat.
Et Mathieu Le Blanc dans tout ça ? « Oui, il faudra compter avec moi. » Pourquoi autant d’assurance ? « Parce que l’année dernière, j’avais raté le maillot blanc pour neuf secondes. Et je n’avais pas le même matériel. Cette année, c’est différent. Tout est pour le mieux. Cette année, je pense que je peux viser le maillot blanc », conclut le coureur, champion de Maurice junior du contre-la-montre. A noter que le directeur technique de cette formation est Pierre-Yves Fanchette.