Aurélie Halbwachs se trouve à Asmara en Erythrée depuis près d’une semaine. La cycliste essaie de s’adapter aux conditions locales, surtout à l’altitude qui demeure un obstacle non-négligeable. Elle a été rejointe mardi dernier par son entraîneur personnel, Bertrand Carabin, qui a fait le déplacement de France.
Le travail de préparation a donc commencé comme nous le confirme Bertrand Carabin. « Nous sommes bien arrivés et nous bossons déjà pas mal », lance-t-il.
Parlant de sa protégée, le technicien français dira ceci : « Cela va faire une semaine qu’Aurélie est sur place et elle commence à se faire à l’altitude. »
C’est jeudi que les entraînements poussés ont débuté pour la championne d’Afrique de 2006 sous la férule de son entraîneur. « On a commencé les exercices un peu plus durs depuis hier (jeudi). Le circuit est en travaux et on doit donc changer de voies, mais on arrive à reconnaître l’essentiel », indique Carabin. Celui-ci ajoute que le stress de la compétition ne se fait pas encore sentir pour l’heure, ce qui permet de travailler dans des conditions correctes.
Pour en venir à la compétition, elle débute ce vendredi avec le contre-la-montre individuel pour notre compatriote. La distance à parcourir sera de 18 km. Puis, dimanche prochain, Halbwachs sera en action dans la course en ligne longue de 62.7 km.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la compétition s’annonce dure pour la Mauricienne car l’Afrique du Sud sera représentée par des concurrentes coriaces. Ashleigh Moolman Pasio, Cherise Taylor, Joanna van de Winkel et Robyn de Groot ont toutes évolué à un bon niveau lors des récents Championnats du Monde à Copenhague au Danemark et vont selon toute vraisemblance afficher les mêmes dispositions. Elles sont tout comme Aurélie Halbwachs, à la recherche de points UCI pour obtenir une qualification olympique.
Pour rappel, la Mauricienne est actuellement 103e au classement élite de l’Union cycliste internationale (UCI) avec 31 points. Pour être directement qualifiée pour les Jeux Olympiques de Londres, elle devra faire partie des 100 premières de ce classement au 31 mai 2012.
Par ailleurs, il est à noter que pas moins de 21 pays seront représentés à ces championnats. Ce qui donne environ 120 cyclistes toutes catégories confondues. La compétition promet donc d’être féroce.