Philippe Colin a remporté dimanche son premier sacre depuis 7 ans dans le Grand Prix de la FMC, à Anjalay. Le vainqueur, qui a montré des signes encourageants depuis le début de la saison, a étrenné son premier bouquet en compagnie de ses coéquipiers à l’issue d’une course de 71,3 km rendue difficile par le passage de la bosse du jour sur l’autoroute Terre Rouge-Verdun.
2h01’12 : c’est le temps qu’aura mis le vainqueur pour passer la ligne d’arrivée, en compagnie de Christopher Lagane, Grégory Lagane et Steward Pharmasse, tous crédités du même chrono. À la lecture des résultats, on comprend ce que le FFSC-KFC a fait. Les Flacquois ont contrôlé la course, du début à la fin, pour maintenir la suprématie.
Alors, quand l’échappée est partie avec Steward Pharmasse, Grégory Lagane, Steward Pharmasse et Christopher Lagane — lequel a obtenu une dérogation pour rouler chez l’élite — Philippe Colin saute lui aussi dans le wagon.
Étant le seul à ne pas avoir encore remporté de course cette saison, ses coéquipiers le portent et le peloton derrière est tout simplement asphyxié. Les quatre compères passeront la ligne d’arrivée ensemble, plus de trois minutes avant les deux coureurs de l’UCRH-Engen, Ashley Sumbhoolaul et Michael Marmitte, crédités de 2h04’24.
Près de sept minutes après, un petit groupe, composé de Jérémy Seeyave, Cédric Passée, Aurélie Halbwachs et Jean-Hugues Labonne, passent la ligne d’arrivée en 2h08’29. D’ailleurs, Seeyave est le deuxième junior après Grégory Lagane. Il devance Grégory Fleury, du CNFC-Crystal, troisième junior en 2h15’50.
Les cadets devaient également parcourir 71,3 km. Et le Curepipien Romain Béchard semble lui aussi en forme, puisqu’il finit mieux que les Pass’cyclisme et les Massters. Les autres places du podium sont occupées par le duo flacquois Abyad Mauderbaccus et Jean-Nito André, en 2h11’57 et 2h20’50 respectivement.
Sinon, on note que Bernard Lasplaces, l’un des meilleurs vétérans en action, revient peu à peu au niveau qui fut sien l’année dernière. En effet, le Rose-Hillien a disputé le sprint face à Lawrence Wong. Finalement, les deux signent 2h09’56, devant Dimitri Lauratet et ses 2h25’21.