Le Grand Prix Maxxis, qui marquait le retour des cyclistes à la compétition après une trève hivernale, a vu la victoire de Steward Pharmasse, sa deuxième cette saison, au bypass de Triolet. Forcément, ceux qui étaient en France se savaient observés, et n’ont pas déçu.
Steward Pharmasse, en vieux routier, a damé le pion à tout le peloton pour s’imposer devant Adriano Azor et Alexandre Mayer.
Le FFSC-KFC, privé de Grégory Lagane — blessé au cours du stage en France — n’a pas de peine pour imposer son empreinte sur la course marquant la reprise. En contrôlant l’épreuve sur la quasi-totalité de la course, les Flacquois avaient l’ambition de signifier leur retour aux affaires.
Ce qui fut chose fait dès le départ, lorsque, après avoir mis sous éteignoir les tentatives d’échappées matinales, Christopher Lagane tentera le coup de bordure.
Mais sur un parcours trop plat, la bordure ne prendra pas. Du moins, jusqu’à ce que Steward Pharmasse ne crée la cassure du jour, sans toutefois parvenir à faire la différence, préférant se faire happer par le peloton plutôt de gaspiller ses forces seul à l’avant.
Les derniers tours serviront surtout aux quelques rares attaques de la part du peloton. Au lieu de collaborer à l’avant, les coureurs tiraient dans tous les sens, ce qui n’occasionnera pas de grande échappée, mais au contraire à un regroupement général à chaque fois.
Le sprint, la seule façon de voir le vainqueur du jour émerger, est alors devenu une issue inéluctable. À ce petit jeu, c’est Steward Pharmasse qui s’adjugera la victoire devant son jeune coéquipier Adriano Azor, Alexandre Mayer (Moka Rangers SC) et Fidzerald Rabaye (VCJCC).
Les quatre premiers signent 2 h 08’38 à l’arrivée. Steward Pharmasse a choisi cette épreuve pour se tester en vue du Tour de Maurice, le mois prochain. « Je suis heureux de ma victoire, d’autant que je savais que j’avais une bonne chance en cas de sprint. »
Il souhaite maintenant concentrer son énergie pour la suite de la saison. « J’ai de bonnes jambes. Et je vais monter en puissance jusqu’au Tour, où je vise le maillot vert. Je tiens par ailleurs à remercier Christopher Lagane qui m’a emmené sur le sprint. »
Il aura par ailleurs l’occasion de se signaler à nouveau, puisque le peloton se rendra à La Vigie pour le Grand Prix Cadence Nutrition, organisé par le CSSC. Les élite 2, 3 et les juniors auront droit à 105 km à effectuer en six boucles, alors que les cadets, pass’cyclistes et les masters devront parcourir 71km.