Le coureur du FFSC-KFC Jeanlito André a remporté dimanche sa première victoire chez l’élite, au Grand Prix Swan/Rotary Club de Flacq, au terme de 109 km et 3h13’33 d’efforts, devant son coéquipier Philippe Colin et Michael Khedoo (UCRH). Le jeune coureur, pur produit du club de l’est, a construit son succès au fil d’une course d’attente rondement négociée.
Après une échappée qui a vu neuf coureurs prendre le large, le jeune cycliste flacquois, qui évoluait à domicile, a attendu l’entame du deuxième tour pour porter l’estocade. En effet, alors que le peloton a accusé plus de cinq minutes de retard, l’échappée n’a pas baissé les bras. Mieux encore, André, futur vainqueur, Michael Khedoo et Philippe Colin ont réussi à semer les six autres coureurs échappés avec eux au premier tour.
Michael Khedoo, courageux, tenta de fausser compagnie aux coureurs flacquois. Mal lui en a pris. Colin planta deux banderilles successives, auxquelles le Rose-Hillien a répondu. C’est là que le jeune André a déposé tout le monde pour un effort solitaire. Pari réussi, puisque son avance augmentera graduellement pour atteindre les deux minutes. La course était déjà jouée : c’est en solitaire qu’il a passé la ligne d’arrivée, offrant au FFSC-KFC sa dixième victoire de la saison, confortant ainsi une belle invincibilité sur le plan local.
Le coureur, pour sa part, savoure un succès mérité à Flacq, lui qui est né dans le district de l’est. « Je n’en reviens pas. Je gagne chez moi », a-t-il déclaré après la course. Une pensée spéciale pour ceux qui lui ont mis le pied à l’étrier. « Je tiens à remercier mes parents, mes coéquipiers, Jean-Philippe Lagane, qui me conseille. » Il pousse la réflexion plus loin, en associant son dauphin du jour, Philippe Colin, à sa victoire. « Il fallait être costaud pour tenir jusqu’au bout. Je me disais que si je ne tenais pas, Philippe aurait remporté la course de son côté », explique le jeune coureur, employé de restaurant de son état.
Maintenant qu’il a levé les bras, il en veut encore. « Depuis l’Étoile de l’océan Indien l’année dernière, j’ai senti un déclic. Je me souviens des conseils de Jean-Philippe Lagane, qui nous demandait d’être disciplinés et réguliers. Les sacrifices paient », ajoute-t-il.
Le FFSC-KFC a continué sa mainmise sur les catégories minimes et cadets. Jonathan Charlot et Cédric Ramtanon se sont partagé les honneurs devant Treven Ramasawmy (VCJCC) au terme d’un sprint chez les cadets. Kenny Azor et Loïc Mariette se placent eux aussi dans la foulée des trois premiers. Tout ce petit groupe a signé un chrono de 1h43’21. Chez les minimes, Tommy Homet et Kylan Bazerque, coéquipiers chez FFSC-KFC, et Jérémie Vacoua, de la DB Cycling Academy, se sont disputé la victoire au sprint. C’est Homet qui s’est imposé d’un souffle devant ses deux autres adversaires, qui signent tout comme lui un chrono de 53’47.