Après un stage en France avec l’équipe de Maurice l’année dernière, Hugo Caëtane pourrait bien tenter à nouveau l’aventure française, en solo cette fois. Les contacts établis lors de son passage l’année dernière lui ont permis d’espérer un aller exercer ses talents chez les Français.
C’est par l’intermédiaire de son ami Florent Horeau — qui avait aidé la sélection de Maurice lors de son stage en France — qu’il pourra peut-être réaliser son rêve. D’ailleurs, ce dernier devrait l’héberger pendant son séjour, qui, à priori, devrait durer dans les trois mois. « Si je pars, ce sera vers la fin du mois de février », explique le coureur de l’UCRH-HM Rawat.
Le double champion de Maurice (2008-2010) sur route n’a qu’une idée en tête : essayer de bâtir quelque chose avec ses qualités. « Pendant ces trois mois, je vais défendre les couleurs de Vélo Sport de Monnaie. Il s’agira de se faire remarquer pour la suite. » L’idée de passer à l’échelon supérieur lui titille-t-il l’esprit ? « On ne sait pas. Il ne faut pas viser trop haut non plus, » prévient-il.
Par contre, le projet pourrait tomber à l’eau faute de financement. « J’ai fait des demandes pour que je puisse payer mes frais. Je suis toujours dans l’attente d’une réponse,» explique le coureur, vainqueur d’une étape sur le Tour de Maurice en 2009.
Et avec son passage en France, il pourrait aussi préparer des échéances. Et à 24 ans, ce ne sont pas les objectifs qui manquent. « Sauf que je ne peux pas en parler. Je vais en dire plus en temps et lieu,» explique Hugo Caëtane.
Mais surtout, il lui faudra bâtir son capital pour réussir en terre française. « Il faudra tenter le tout pour le tout pour trouver une équipe à long terme. D’ici là, je me prépare à Maurice,» souligne-t-il.
Et si son projet n’aboutissait pas ? « Je vais tout faire pour aller en France. Florent Horeau a tout planifié pour moi. On croise les doigts en attendant. » Et pourquoi avoir choisi la France ? « J’ai déjà été en Afrique du Sud. L’aventure française me tente beaucoup, désormais,» conclut Caëtane.