Les championnats nationaux de cyclisme élite ont sacré hier à Trianon le jeune Jordan Lebon (PSC-Winner’s), qui succède à son coéquipier Yoan Pirogue. Le prometteur coureur, qui revient peu à peu à son meilleur niveau après avoir été éloigné des routes pendant un an, a profité du trop long round d’observation auquel se sont livrés les favoris pour passer la ligne en solitaire dans le temps de 3h21’45.
C’est le sourire aux lèvres que Lebon passe la ligne d’arrivée. Symbole de sa victoire, l’écart entre lui et Grégory Lagane : plus de deux minutes glanées alors que les autres coureurs ont préféré tuer la course dès le kilomètre 0. « J’ai seulement profité du fait que les favoris s’observaient pour sortir du peloton », explique-t-il. Pourtant, sur le parcours Trianon Convention Centre — rond-point de Ripailles – rond-point Trianon Convention Centre, Jordan Lebon est resté bien au chaud et ce sont Yoan Pirogue et Yash Subron, ses deux coéquipiers, qui partent aux affaires.
À eux deux, ils mettent déjà 1’30 au peloton, qui ne réagit pourtant pas. Ils tiendront deux tours ensemble, avant que Subron, courageux jusqu’ici, ne lâche l’affaire. Pirogue continuera seul aux avant-postes, résistant au vent et à la pluie. Mais la réaction du peloton le rappellera à la raison, alors même que ses coéquipiers se préparent à prendre le relais aux avant-postes. C’est justement Jordan Lebon qui se pose à l’avant de la course, suivi, à 30 secondes, de Mike Chong Chin.
« Quand je suis sorti du peloton, c’était dur à cause du vent. » Il profitera de l’inaction des principaux favoris pour creuser l’écart, en prenant rapidement 1’00, puis 2’00, pour ensuite culminer à 3’35. « Quand j’ai compris que le peloton n’allait pas bouger, j’en ai profité pour y aller et garder la tête dans le guidon », ajoute le nouveau champion de Maurice. De là, il ne sera pas rejoint. Il continuera à maintenir un écart respectable entre le peloton et lui, pour passer la ligne d’arrivée après 3h21’45.
Mais dans le peloton, la réalité s’impose rapidement : la course est perdue et les costauds veulent sauver les meubles. C’est ainsi qu’une nouvelle accélération, sous l’impulsion de la FFSC-KFC, verra Grégory Lagane et Michael Khedoo s’extirper du groupe pour aller chercher la deuxième place.
Le Flacquois réussira à lâcher Khedoo dans les derniers mètres pour accrocher le titre de vice-champion de Maurice en 3h24’31, alors que le Rose-Hillien terminera à quatre secondes de Lagane. Pour Jordan Lebon, le titre est resté au PSC-Winner’s. « C’était le plus important. Mais il représente beaucoup pour moi, surtout que j’ai dû arrêter le vélo à cause de problèmes au dos », poursuit le coureur.
Chez les juniors, il n’y eut point de course. Christopher Lagane, grand favori, n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer en solitaire. Il a pris les choses en main dès le kilomètre 0 pour creuser petit à petit un écart conséquent, qui s’est ressenti à l’arrivée, qu’il a ralliée en 2h42’15. Plus de dix minutes le séparent en effet de Dylan Redy, son coéquipier et néanmoins dauphin, et Julien Tennant, qui signent 2h57 et 2h59’27 respectivement.
Le FFSC-KFC a remporté trois autres titres, avec Clariane Thomas (féminine -18 ans), Chris Catapermal (minime) et Edwardo Azor chez les cadets. Le VCJCC-Bank One a enlevé deux maillots, avec André Le Blanc chez les masters 2 et Arnaud de Comarmond chez les masters 1. Finalement, l’UCRH-Engen est rentrée avec un titre, celui de Jean-Hugues Labonne chez les pass’cyclistes.