James Colin, annoncé comme le grand favori Tour de Maurice, a envoyé un message clair à ses adversaires, en remportant hier matin la première étape. Une étape longue de 60 km, courue en critérium à Poste Lafayette, qui a vu une arrivée au sprint. Il a devancé d’un cheveu Sébastien Tyack, et le jeune Gabriel Mayer. Maintenant, il lui reste à confirmer ses intentions dans l’épreuve d’aujourd’hui, en attendant celle de dimanche.
L’étape, relativement plate, n’aura pas permis de gros écarts entre les prétendants. Car, sur un trajet que connaît tout le peloton, il est difficile d’aller faire des écarts significatifs. Quoi qu’il en soit, James Colin Mayer aura montré des capacités qu’il avait déjà exhibées auparavant : celles d’un sprinteur.
Dans une course plate, il n’a pu créer de fossé entre le peloton et lui-même. Avec lui, on retrouve un Sébastien Tyack très combatif. L’arrivée, elle, sera jugée au sprint. James Colin Mayer passera la ligne après 1 h 34’25, alors que Sébastien Tyack aura laissé un demi-boyau à son adversaire.
Mais ce qui est plus surprenant, c’est la troisième place de Gabriel Mayer, futur junior première année. Une troisième place dont il n’a pas à rougir, puisqu’il passe la ligne avec sept secondes de retard par rapport aux deux premiers de l’étape. N’empêche : il est troisième au général.
Sa première place permet à James Colin Mayer de prendre du coup la tête du classement U21 et du classement général. Gabriel Mayer, lui, arrive au premier rang du classement U 17.
Derrière lui, on retrouve cinq de ses habituels adversaires, avec Yohan Pirogue, Guillaume Perdrau, Grégory Rougier Lagane, Matthieu Léonide et Jordan Lebon. Par contre, c’est Michaël Khedoo qui est en tête du classement U23.
L’étape d’aujourd’hui mènera les coureurs de Poste Lafayette au sommet de La Nicolière. Une étape d’une soixantaine de kilomètres, qui devrait voir les grimpeurs se battre en deuxième partie de course, avec un King of the Mountain en haut de Pont Praslin. Par la suite, une ascencion de La Nicolière pour conclure la journée.
Dimanche matin, les coureurs auront 70 km à parcourir, avec une descente de Poste Lafayette jusqu’à Poste de Flacq, et retour vers Poste Lafayette. L’arrivée devrait encore une fois se jouer au sprint, à moins qu’une grande échappée ne se soit formée et ne soit jamais reprise…