La cycliste mauricienne Aurélie Halbwachs est entrée dans la dernière phase de sa préparation pour les Jeux Olympiques de Londres, qui débuteront la semaine prochaine. Elle se trouve en ce moment en France pour disputer le Tour du Limousin.
Aurélie Halbwachs a rejoint son équipe, la formation professionnelle Vienne-Futuroscope. Elle est depuis hier engagée au Tour du Limousin, qui durera jusqu’à dimanche. En France, la cycliste aura l’occasion d’accumuler un grand nombre de kilomètres, ainsi que du rythme dans les courses, avec des cyclistes du niveau de la Hollandaise Marianne Vos, déjà vainqueur de la première étape.
Maintenant, en attendant les JO, où elle aura à effectuer plus de 140 km pour la course en ligne, Aurélie Halbwachs s’est engagée dans une course contre la montre. En effet, depuis l’annonce de sa qualification en mai dernier, la cycliste du VCJCC-Bank One a changé de catégorie.
De la catégorie 3, elle est passée chez l’élite masculine. La raison derrière ce changement impliquait une augmentation du rythme des courses. Elle l’a d’ailleurs bien prouvé, avec des courses réunissant des Réunionnais, à l’instar de la Colin Mayer Classic.
Pour rappel, Aurélie Halbwachs a obtenu sa qualification en validant une place dans le Top 5 du classement africain. Les deux autres places revenant automatiquement à l’Afrique du Sud, la Mauricienne se retrouve donc au troisième rang et décroche enfin son sésame pour la deuxième édition consécutive des JO.
En 2008, elle surfait encore sur la vague qui l’avait consacrée championne d’Afrique du contre-la-montre individuel, puis sur celle qui l’avait menée aux Mondiaux de Stuggart, en Allemagne. Maintenant, elle se retrouve à quelques encablures des JO.
Après le Tour du Limousin, elle se rendra à Londres. Objectif : repérer le parcours des JO. Puis, en attendant le départ de la course en ligne, se reposer au maximum et espérer tenir jusqu’à la fin.